Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'armée US

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> US Army -> USA - Généralité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Stevenot GIlbert
Member Honor
Member Honor

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2007
Messages: 427
Anniversaire: 01/04/1923
Localisation: Rochefort Belgium
Country: Belgique

MessagePosté le: 08/12/2007 20:59:37    Sujet du message: L'armée US Répondre en citant

Une simple question. Quel le meilleur atout, après les armes.?
______________________________
La vie est une étape dans le temps mais pas une destination.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 08/12/2007 20:59:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 10/12/2007 07:57:50    Sujet du message: L'armée US Répondre en citant

Oulala!!
Ca dépend, à quel moment tu places "armes"?? Parce que avant je dirais sans hésiter, la "Diplomatie"...
Après les "Armes"... "Action Commandos"
Je m'explique, par "Armes", j'entend une "guerre" avec des masses d'hommes qui se rencontrent. Avec tous les dégâts collatéraux que sa comporte...
"Action Commandos": un petit groupe d'homme se charge d'une mission précise "chirurgical" qui entraîne la "fin" du conflit avant son "début"...
J'espère que je suis claire...

______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
keystone
Modérateur - MP
Modérateur - MP

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1 490
Anniversaire: 24/04/1969
Localisation: Berchem Ste Agathe
Country: Belgique

MessagePosté le: 10/12/2007 23:57:17    Sujet du message: L'armée US Répondre en citant

Je dirais "la parole". Elle permet de comprendre et de résoudre beacoup de choses.
______________________________

Shot at 2007-07-19


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
garand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 11/12/2007 04:47:04    Sujet du message: L'armée US Répondre en citant

Bonjour à tous Very Happy

Je dirai qu'il faudrait préciser la question. Postée dans la section générale de l'US Army WWII, je croirai plutôt qu'il s'agît d'une interrogation sur les principales qualités de l'armée américaine dans ce conflit, autre que l'armement (quantité qualité disponibilité)

La question, si c'est ainsi qu'on doit la prendre, est vaste. Je dirai l'organisation, ensuite une réelle capacité d'adaptation qui découle de la première qualité. L'armée US a cru à partir de quasi rien dés fin 1940, dans un moule quasiment tayloriste, comme une grande multinationale tel que l'esprit d'entreprise US sait en monter depuis 1 siècle. Cela a permis de mettre en place les moyens de faire face à toute sorte de besoins, pour tout le camp allié et pour eux même. De là l'expérience a globalement été bien capitalisée suite aux premiers engagements, à défaut d'avoir réellement intégré ce que les Britanniques ont essayé de transmettre avant que le commandement US ne se frotte par lui même aux événements. paradoxalement l'expérience supérieure britannique et de fantastiques savoir-faire ainsi développés au gré des circonstances, n'ont pas empêché chez les troupes de l'Union jack de garder bien trop longtemps une grande rigidité de doctrine, on y combat "au manuel" encore beaucoup trop. Dans l'armée US l'adaptation sera meilleurs et plus souple, l'inventivité et la souplesse y seront plus grande à comparer, pour une combativité générale elle un peu moindre (toujours hors des exceptions de quelques unités et corps dont le commandement a su tirer plus de leurs hommes)

Voilà pour une ébauche de réponse, à développer par nos contributeurs et débatteurs Wink

bien à vous


Revenir en haut
Stevenot GIlbert
Member Honor
Member Honor

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2007
Messages: 427
Anniversaire: 01/04/1923
Localisation: Rochefort Belgium
Country: Belgique

MessagePosté le: 12/12/2007 16:03:11    Sujet du message: L'armée US Répondre en citant

La force du soldat américain reposait bien sûr sur les armes, mais en dehors de cet appui important, que ce soit dans le combat terrestre, aérien, ou maritime, il y avait cette force inébranlable de la croyance, de ce qu'il avait appris à l'école, dans sa famille, et dans sa formation militaire. Cette force morale qui consiste à s'inspirer de la devise des Etats-Unis. " In God we trust " C'était bien de vivre une vie d'homme, une vie de combattant,d'être animé par le courage, la force, l'intelligence, et surtout par le feu sacré inné, reposant sur sa foi, aux côtés de ses camarades, et que tout soldat ne pouvait décevoir. C'est cette valeur qui était complémentaire aux armes pour entrer dans le combat, avec courage.

Ce courage, en fait, c'est presqu'une contradiction dans les termes, si celà signifie un grand désir de vivre, prenant la forme d'une disponibilité devant la mort.... Et pourtant..., c'est ce courage qui a été déterminant. Et Patton ne rejoignait-il cet idéal du combattant ? Quand il disait à ses troupes... Vous devez faire l'impossible."your damnedest and win, c'est pour celà que votre vie est faite. Oh!, oui vous le devez...Ne vous arrêtez jamais, avant d'atteindre le "sommet" ou la "tombe". Je laisse mes considérations et celles de Patton à vos réflexions.
______________________________
La vie est une étape dans le temps mais pas une destination.


Dernière édition par Stevenot GIlbert le 12/12/2007 17:24:54; édité 2 fois
Revenir en haut
Stevenot GIlbert
Member Honor
Member Honor

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2007
Messages: 427
Anniversaire: 01/04/1923
Localisation: Rochefort Belgium
Country: Belgique

MessagePosté le: 12/12/2007 16:29:16    Sujet du message: L'armée US Répondre en citant

Je complète par une citation du général Omar N. Bradley, sous le commandement duquel j'ai servi en tant qu'officier interprète. Dans son livre " A soldier's life " A tous ces hommes qui se sont souvent demandés. "Pourquoi " ils allaient où ils sont allés. Peut-être, mon livre donnera une réponse à cette question....
Il convient aussi de citer les paroles du sage que fut le Commandant Suprême des Armées alliées. Le Général Eisenhower " Je hais la guerre, comme seulement un soldat qui l'a vécue puisse le faire, mais aussi pour avoir connu sa brutalité, sa futilité et sa stupidité "
______________________________
La vie est une étape dans le temps mais pas une destination.


Revenir en haut
Eddy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/12/2007 02:10:38    Sujet du message: L'armée US Répondre en citant

le morale des troupe US va bien sur avec l'armement, l'equipement, l'approvissionement et bien sur les chefs qui les conduisent au combat sans parler aussi de faire la guerre sans se fier a ce que le manuel dit de faire ou de pas faire comme garand le cite.
contrairement a d'autre pays, le GI a un equipement individuel remarquable, complet et bien adapter, il sait qu'il peut compter sur un appuis aerien ou d'artillerie au besoins et a les moyens de communications pour l'avoir. les officiers sont capable reagir sur le terrain et ont souvent carte blanche.

pour stevenot gilbert a te lire tu semble en avoir gros sur le coeur contre patton


Revenir en haut
garand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/12/2007 05:37:18    Sujet du message: L'armée US Répondre en citant

Bonjour à tous Very Happy

Oui le moral US était assez bon, il ne prenait pas pour autant toujours la forme d'un figthing spirit total, même si chez un certains nombre d'unités les circonstances ont révélé un investissement des Américains dans leur mission tout simplement extraordinaire, mais je le répète, pas chez tous et tout le temps, comme dans toutes les grandes armées ayant pris part au conflit d'ailleurs.

Le soldat US avait en effet un investissement très profesionnel dans sa mission, soit très sérieux mais non passionné, selon l'adage répandu alors "We've got a job to do, we do it and come back home". Comme dans beaucoup d'activité humaine, l'esprit américain s'est montré dans une caractéristique que l' on retrouve toujours assez me semble-t-il : quand l'Américain veut se mettre à quelque chose, il le fait à fond, il y a peu ou pas de demi-mesure, on le fait bien ou on ne le fait pas, d'où les qualités organisationnelles et la souplesse qu'il sauront démontrer, pour autant sans fanatisme ni vertu au delà de tout. Généreux le soldat US l'a été incontestablement, prudent aussi mais également déterminé, souple sans être le plus inventif ou débrouillard, mais patient et confiant dans la profusion matérielle qu'il a su mettre en oeuvre intelligemment.

Bien à vous


Revenir en haut
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 14/12/2007 06:58:52    Sujet du message: L'armée US Répondre en citant

Garand, ce serait super si tu pouvais nous en faire une comparaison avec ses homologues alliés.
______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
garand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 15/12/2007 04:07:25    Sujet du message: L'armée US Répondre en citant

Bonjour à tous Very Happy

A l'invitation de notre irremplaçable Amiral, je vais essayé de brosser un bref résumé des qualités morales et intellectuelles des armées occidentales dans la 2è Guerre Mondiale.

Nous avons vu une armée américaine issue de rien, inéxpérimentée au départ, mais ambitieuse, conduite comme une multinationale par de bons gestionnaires, investie dans sa mission mais avec les carences de l'amateurisme dans la direction de terrain en générale, jusqu'à ce que l'expérience rentre. A partir de là, souplesse et adaptabilité seront le mot, tant dans les conceptes tactiques que dans la gestion générale. Gestion qui est le point fort qui permet la mise en oeuvre d'une supériorité de masse du matériel et des personnels dont vont user et abuser les forces US afin de palier au manque d'agressivité individuelle générale, dû au manque d'expérience, surtout des petits cadres, et à l'idée que précisément c'est un job à faire et que pour un job on ne doit pas se tuer à la tâche inutilement. Du sérieux et de l'application sans fougue et une ouverture d'esprit pour s'adapter aussi vite que possible aux coups adverses. Les Allemands ont trouvé que les forces américaines en Afrique du Nord ont été tactiquement très malhabiles et manquant manifestement d'initiative, cependant ils ont jugé que le soldat américain apprenait vite et risquait de devenir rapidement un adversaire qui pourra poser un vrai problème, tout est résumé là.

L'armée britannique est très contrastée dans ses qualités morales. Les combattants de base sont soudés par un drill dur et assez réaliste par certains côtés, mais peu varié, inculquant des réactions stéréotypées qui leur donne certes une bonne cohésion, renforcé par un grand esprit de corps, car les unités ont toutes de grandes traditions qui sont rabachées à loisir. Sauf vers la fin de la guerre où les rares vétérans des unités de combat se sentent épuisés et où les désertions se multiplient pour éviter le syndrôme "ne pas être le dernier tué de la guerre !", l'agréssivité et l'allant des britanniques est souvent supérieur, pour des résultats malheureusement lourd malgré les succès. La rigidité du commandement du plus haut niveau vers l'échelon le plus bas et le dogme sacro-saint de marcher au manuel (de 1937 pour être précis), où toutes les astuces sensées fonctionner sont répertoriées et qui doit être appliqué comme parole d'évangile, sappe la précieuse expérience de combat supérieure des éléments de base britanniques. L'adage exprimé par les généraux de l'armée impériale allemande lors de la 1ère guerre mondiale qui décrivait les combattants britanniques comme "des lions menés par des ânes" reste ainsi en bonne part vrai dans le second conflit mondiale. A noter, les troupes canadiennes sont plus souples et se permettent plus d'écart pour trouver des solutions, cependant elles sont handicapées comme les forces britanniques proprement dites par un déficit de cadres expérimentés sur les épaules des quels repose malgré tout toute la manoeuvre. Un autre problème que ne connaîtront pas les Américains, l'esprit de corps savemment et viscéralement entretenu dans la troupe prend un aspect d'émulation agressive voire de mépris des autres corps et unités, on combat plus côte à côte qu'ensemble dans les divisions et corps d'armée britanniques, ce qui contribue à un sentiment d'isolement du combattant qui voit en plus se développer les postes de soutient et de service. Avec la mane américaine, les arsenaux anglais vont aussi distribuer à leurs troupes des moyens considérables, et l'usage de la supériorité matérielle va être un trait commun des armées anglo-saxonnes. Chose paradoxale, les ingénieurs de l'armement britanniques fourniront bien plus d'engins spéciaux et de matériels spécialisés pour s'adapter à toutes sortes d'obstacles et difficultés que les américains pour leurs propres troupes, qui trouveront d'autres méthodes pour s'adapter, avec des renouvellements tactiques, des ruses, des schemas de coopérations interarmes plus poussés. Exemple type, les divisions américaines institutionnalisent en parallèle de la structure régimentaire classique, les Combat Command et Combat Regimental Team, structure du type Kampfgruppe allemand, de sous-ensembles interarmes intégrés souples et permettant une rotation adéquate des unités et composantes à leur sein. Les Britanniques n'ont pas ces formes là de structure. Les brigades sont comme elles sont, avec adjonction d'éléments de soutient des troupes de corps et d'armées, tels bataillons indépendants etc., pour former les colonnes jugées adéquates.

L'armée française de 1943-45 elle est globalement réarmée et structurée selon le modèle américain. Ces qualités morales seront quelques peu différentes. Son recrutement est particulier, fortement marqué par les troupes coloniales, elle a un côté plus semi-professionnel, au moins au départ, avec la détermination et l'agressivité qui va avec, esprit encore largement renforcé par l'esprit de revenge, présent dans l'armée d'Afrique et à un niveau supérieur encore dans la motivation des composantes FFL amalgamées, politiquement encore plus marquée dans leur volonté de vaincre l'ennemi nazi. A la fois plus rustiques, débrouillardes, voulant s'axer sur le combat et méprisant les "compagnies de blanchisserie" que veulent imposer les Américains, c'est à dire l'inflation des services pour répondre aux exigences de la guerre matérielle moderne, surtout selon le schema anglo-saxon, les troupes françaises auront les qualités et les défauts de cette voie intermédiaire. Les éléments de base seront ainsi souvent d'une grande agressivité qui pourra surprendra leurs adversaires quand ceux-ci s'attendent à affronter des troupes américaines en lieu et place, mais aussi des petites lacunes pour imposer une supériorité matérielle à l'ennemi, même si elles furent globalement tributaires du flux logistique allié au même titre que les autres pour finalement mener ses missions, ralentissant parfois les plans trop vite dressés de chefs impatients qui doivent compter sur ces services et moyens dont ils ne peuvent malgré tout pas se passer.

Pour conclure, à comparer l'armée allemande, dans le grand affrontement de 1943-45 sur le théâtre occidental, aura les qualités à peu près inverses de celles de ses adversaires anglo-saxons. Hyper initiative et souplesse individuelle et de petit groupe, issue d'une longue expérience, bien cadrée et pour beaucoup d'éléments (mais pas tous, on se souveindra que l'armée allemande est devenue hétéroclite) motivée non seulement par une discipline de contrôle draconnienne (on a fusillé à tour de bras dans l'armée allemande en 1944-45, on l'ignore souvent, des miliers d'hommes, de quoi faire réfléchir, surtout si on compare aux quelques centaines chez les Alliés lors de la 1ère guerre mondiale dont on fit grand bruit quand il s'était agi de les réhabiliter, fusillés pour l'exemple souvent bien injustement qu'ils furent !), mais surtout par une intégration à l'unité offrant un esprit de corps et une camaraderie de combattants très poussée, entretenue et encouragée autant que possible, et en plus pour un certain nombre d'unités un ciment idéologique et un conditionnement politique qui put palier à la déstructuration des solidarités de corps face aux pertes trop importantes, permettant de maintenir un esprit d'élite chez celles-ci. Les doctrines furent au maximum évolutives et souples, tâchant d'user au mieux des moyens matériels très contrastés et toujours en infériorité numérique, d'engins intrinséquement supérieurs à ceux des Alliés à une foule d'armement de seconde main, de capture etc... afin d'en tirer le meilleur parti.

Voilà c'est rapidement brossé, mais cela ouvre la réflexion.

Bien à vous


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 09:36:25    Sujet du message: L'armée US

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> US Army -> USA - Généralité Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xooit.com :: Top Forums Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com