Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Anecdotes de GI - Bulge Bugle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Campagnes et Opérations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
keystone
Modérateur - MP
Modérateur - MP

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1 490
Anniversaire: 24/04/1969
Localisation: Berchem Ste Agathe
Country: Belgique

MessagePosté le: 10/02/2008 21:53:19    Sujet du message: Anecdotes de GI - Bulge Bugle Répondre en citant

Citation:
Chercherais-tu qcq chose


Oui Gilbert

En particulier des témoignages de vétérans qui ont defendu Wiltz et le départ pour Bastogne du Général Cota le 19/12/1944.
______________________________

Shot at 2007-07-19


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 10/02/2008 21:53:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Stevenot GIlbert
Member Honor
Member Honor

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2007
Messages: 427
Anniversaire: 01/04/1923
Localisation: Rochefort Belgium
Country: Belgique

MessagePosté le: 10/02/2008 23:09:01    Sujet du message: Anecdotes de GI - Bulge Bugle Répondre en citant

keystone a écrit:
Citation:
Chercherais-tu qcq chose

Oui Gilbert

En particulier des témoignages de vétérans qui ont defendu Wiltz et le départ pour Bastogne du Général Cota le 19/12/1944.

C'est une date importante et pour bien connaître ce qui s'est passé dana la nuit du 16 au 17 décembre tu dois lire les bonnes pages du livre de MC Donald. Le Général Middelton donne ordre à la 9th Armored Division CCR qui se trouve à Trois Vierges de se rendre au plus tôt sur une position plus proche de Bastogne et l'attacher au Combat Command en place ( Clervaux) qui est la 28Th Division de Cota; mais elle ne pouvait bouger sans l'accord de Middleton. Mais Cota était en plein désespoir et voulant aider il passa outre l'ordre de Middldeton et envoya un bataillon de la colonne CCR, Compagnie B, 2d Tank Battailion vers Bastogne.
Le 17 à 10.3O le Capitaine Robert. L Lybarger, se met en contact avec le Col Fuller qui  envoyait un peloton vers Heinerscheid pour supporter la Cie A. Un autre vers Reuler pour venir en aide au Col Hughes du 2d Battalion, et un troisième pour éliminer les Allemands de l'extrème est de Clervaux. Comme le 16 décembre Fuller se trouvait à court de tanks, il n'avait d'autre alternative. Je t'invite a lire la suite dans le gros livre Ardenne je pense, suite qui fut désastreuse.... Mon témoin direct est le Cap Lybarger qui est revenu dans la région d'Etalle et j'ai patrouillé avec lui. C'est le meilleur des amis de l'époque. Tu lis d'abord et je t'en dirai plus sur Bob.  et sur Clervaux. Surprenant mes rencontres. J'ai pu gardé une lettre de lui. Je te la scannerai du moins l'enveloppe avec son nom et matricule OIO11462. Cordialement.
______________________________
La vie est une étape dans le temps mais pas une destination.


Revenir en haut
keystone
Modérateur - MP
Modérateur - MP

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1 490
Anniversaire: 24/04/1969
Localisation: Berchem Ste Agathe
Country: Belgique

MessagePosté le: 11/02/2008 01:20:54    Sujet du message: Anecdotes de GI - Bulge Bugle Répondre en citant

J'en ai un autre " Alamo in the Ardennes" de John Mc Manus qui retrace les combats de retardement de la 28-ième.
Je te le conseille car il est vraiment bien fait et retrace surtout la partie "avant" Bastogne. Charles B. oellig le conservateur du musée de la garde Nationale de Pennsylvanie a assisté les travaux de McManus dans les archives et m'en a parlé avant la parution.

Clervaux et le CP de Fuller 110th IR (hotel claravallis) ont été defendu jusqu'au dernières étages. Fuller a été un des derniers a quitter par une fenêtre qui tombe presque au même niveau que le plateau de rochers derrière l'hotel. Ensuite il a ordonné de se séparer en petit groupes pour rejoindre les lignes. Fuller et son groupe ont été fait prisonnier. Le CP divisionnaire de Cota à Wiltz a été evacué par le gros des troupes le 19 dans la soirée. Cota lui-même est parti dans la matinée parait-il avec son chauffeur et une jeep sans escorte. Dans sa biographie il raconte qu'ils ont essuyé les tirs des Allemands plusieurs fois sur la route pour Bastogne car Wiltz était pratiquement encerclé. Cependant je suis en possession d'un témoignage qui raconte que Cota avait quitté avec une deuxième jeep en escorte. Dans la première se trouvait Cota, son chauffeur et Major Wiliam Fellman II le provost Marshall. La seconde était équipé de Lt. J. Foley et son chauffeur de la 28th MP Platoon.

Voilà donc deux témoignages contradictoires. Foley raconte également qu'ils ont du essuyer des tirs entre Wiltz et Bastogne et que Cota avait du quitter pour chercher un autre CP. J'ai plutôt tendance a croire la version de Foley car à mes yeux un général de Division n'aurait jamais du quitter son CP sans escorte en territoire ennemi. Je sait que Cota n'avait pas froid aux yeux et c'était un sacré bonhomme mais tout de même ...

Donc des autres témoignages des gars de la 28-ième seraient le bienvenu concernant la bataille de Wiltz et la date du 19/12/1944
______________________________

Shot at 2007-07-19


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Stevenot GIlbert
Member Honor
Member Honor

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2007
Messages: 427
Anniversaire: 01/04/1923
Localisation: Rochefort Belgium
Country: Belgique

MessagePosté le: 11/02/2008 12:06:39    Sujet du message: Anecdotes de GI - Bulge Bugle Répondre en citant

Alamo de Mc Nanus est une histoire de Cowboy, qui ne tient pas la route. Il y a deux sortes de livres, les bons et les mauvais, ceux qui ont été écrits par des historiens qui ont vécu la Bataille et  ceux qui veulent refaire l'histoire autrement pour faire du fric, d'où les contradictions que tu renseignes. Dès le départ de Clervaux, un tank de Lybarger fut neutralisé et a attribué à la 5e Division blindée, ensuite au 7O7 TK Bat de la 28th Inf. Lors d'un passage au Château j'avais relaté que ce tank appartenait à la 9th Arm Div, et l'on m' a dit que je me trompais.... Il a fallu le passage de Robert Peterson de la 9th Arm Div pour qu'enfin on reconnaisse que l'on s'était trompé. C'était 5O ans plus tard.J'ai aussi des documents du  Mg Gen George Ruhlen de la 9e Arm Div qui était Major à l'époque et que j'ai connu en même temps dans ma région natale, quelques jours après les événements. De l'expédition des 17 tanks, Lygbarger m'a raconté qu'il en restait deux,à sa connaissance, et que quelques 90 hommes avaient été tués.Ici ce n'est pas du rêvé ,c'est du vécu. J'ai même lu dans une revue, écrite par un "historien que von Rundstedt avait établi son état-major dans un vieux moulin à Achouffe... N'importe quoi. CDLT
______________________________
La vie est une étape dans le temps mais pas une destination.


Revenir en haut
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 12/02/2008 17:18:59    Sujet du message: Anecdotes de GI - Bulge Bugle Répondre en citant

Stevenot GIlbert a écrit:
J'ai connu un marchand de vin qui visitait les cafés et brasseries, et faisant une nouvelle cliente, il commande deux verres de vin. La tenancière lui demande vous attendez quelqu'un.! Mais non ! c'est pour mon chien ! Et en  fin de journée ils rentraient ivres tous les deux. Mais je pense qu'avec le slip c'est une autre histoire....et tout le monde devrait trouver... Je reçois bien sûr, le Bulge Bugle en tant que membre à vie et que Vétéran de la Bataille. Il y de bonnes ancedotes. Chercherais-tu qcq chose. Bien à toi.

On reste sur le sujet des ration du GI SVP... Parce que là si on part dans des anecdotes, on ne va pas en sortir!
Gilbert, tu pourrais nous faire un poste "anecdote", je le verrais bien dans "HISTOIRE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE"...
Merci!! good

______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 12/02/2008 17:25:12    Sujet du message: Anecdotes de GI - Bulge Bugle Répondre en citant

Bon, c'est fait... Ca n'a pas été de la tarte pour avoir qqch de suivi!!
Merci de faire attention la prochaine fois!

______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 05:35:14    Sujet du message: Anecdotes de GI - Bulge Bugle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Campagnes et Opérations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xooit.com :: Top Forums Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com