Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jack D Rose - 30th Infantry Division

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> US Army -> USA - Biographie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 06/03/2010 13:15:08    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant




Bonjour à tous.
J'ai la grande chance d'avoir croisé sur la "toile" un vétéran de la 30th Infantry Division.
Jack D Rose fut incorporé à la Compagnie M du 120th Infantry Regiment le 10 juin 1944.
Je vais poster son histoire au fur et à mesure de mon avancé dans la traduction...

Jack Dee Rose est né le 30 août 1925.

Citation:
On m'a dit que les vétérans de la WWII meurent au rythme de 17 mille par semaine. Cela signifie qu'il y a beaucoup d'histoires qui ne seront jamais raconté. Ceci est une tentative de raconter mon histoire, pour ce qu'elle vaut. Le 30 août 1943, j'avais 18 ans. La guerre en Europe allait bon train pour les Alliés. Ma plus grande préoccupation était que la guerre prendrait fin avant que je n'arrive. J'avais un ami dont le père était un membre de la commission de services sélectifs, et je lui ai demandé si, bientôt, on pouvait appeler mon numéro. Il a dit que ce serait difficile d'interrompre le système. Cependant, après environs deux semaines, j'ai reçu une lettre importante. Je devais me présenter à la station de la gare de Grand Trunk le 31 octobre, à 8 heures du matin. J'étais près de mon grand-père, Calvin Rose, et je lui ai demandé de venir à la station de train pour me voir partir. Mon grand-père a dit oui, mais mon père a dit que son travail devait passer en premier. Il y avait encore six enfants à la maison, et on sortait seulement de la Grande Dépression.

Mon grand-père était à la gare où le train devait partir, et j'ai vu mon père en train de conduire le long de la voie alors que nous avons quitté Muskegon. Je crois que ce moment est l'un de mes plus grands souvenirs. Le voyage dura toute la journée et nous emmena à Detroit, avec de nombreux arrêts tout le long du voyage pour recevoir plus de nouvelles recrues. Nous sommes arrivés à Detroit tard dans la nuit, donc nous avons dormi dans le train. Le lendemain matin, par groupes d’une vingtaine, nous sommes entrés dans un grand bâtiment avec beaucoup, beaucoup de chambres. Un caporal nous dit d’enlever tous nos vêtements sauf notre sous-vêtement. On devait enroulez nos vêtement et les prendre avec nous. Tout d'abord, on nous vérifia les oreilles, puis le nez, puis le cœur, et ainsi de suite. Lors de la dernière porte, le caporal ordonna: «Tenez-vous devant le médecin, tournez votre tête et tousser. » Le médecin dit: «Remettez vos vêtements, fiston. Vous êtes dans l'armée, maintenant! »



______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Dernière édition par L'Amiral le 25/03/2010 18:42:50; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 06/03/2010 13:15:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 07/03/2010 13:05:57    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

Citation:
Le Caporal qui nous avait pris en charge nous rassembla et nous donna à chacun un coupon et nous dit d'aller au restaurant et prendre un siège, et donner notre coupon à la serveuse. Elle allait apporter notre repas. Tout le monde a la même chose, et le caporal nous a dit de finir notre verre de lait. Après avoir mangé, il nous dit de retourner dans les wagons du même train et de nous y installer pour la nuit. Quelque temps au cours de la nuit, le train fit mouvement, parce que quand nous nous sommes réveillés le matin, nous étions au Camp Grant dans l’ Illinois. Nous sommes descendus et avons marchés vers des bâtiments pour y recevoir notre première tenue complète de GI. Nous avons eu notre premier repas de l’armée et ont nous a dit que nous pouvions envoyés par colis nos vêtement de civil dans nos foyer ou en faire don à la charité. Nous avons passé les deux jours suivant à attendre que notre nom soit appelé pour être envoyés à notre camp d'entraînement. Mon nom fut appelé, et on m’a dit que j’étais envoyé au Camp Blanding en Floride. Le trajet en train il m'a semblé interminable. Mais nous y somme arrivé.

J'ai vite appris que notre formation serait pour remplacer les pertes dans une division, comme ils en perdaient beaucoup d’hommes au combat. Je suis devenu un expert au fusil, puis nous avons été envoyés vers une spécialité qui fut une mitrailleuse .30 à refroidissement à eau et le tir au mortier de 81 millimètres. Nous étions une équipe de six hommes, et il était nécessaire d'apprendre chaque emploi. Un caporal, qui était le patron, porta la mitrailleuse. Un autre gars transportait le trépied et le reste transportait les munitions. Tout pesait très lourd, mais nous y sommes habitués. Au bous de nos trois mois de formation pour obtenir notre qualification, ils ont emmenés notre section durant des kilomètres et des kilomètres dans le pays. On nous a donné une boussole et on nous ordonna de trouver notre chemin pour retourner au camp. On nous a dit que lorsque nous serons rentré, nous devrions préparer nos équipements parce que nous serions prêt pour le combat. Nous avons utilisé chaque parcelle de notre formation et retrouvé le chemin de retour au camp - un dîner de steak porterhouse et deux semaines de permission nous attendaient. Ensuite, nous avons été envoyé à New-York avant d’embarquer pour un voyage vers l’Europe. Durant mes deux semaines de congés à la maison, je me suis assuré que tout le monde en ville m’a vu dans mon uniforme de l'US Army. Les vieux souriaient en hochant la tête. Il est vrai qu'il n'y a rien de plus beau qu’un homme en uniforme - les filles étaient partout.

C’est deux semaines passèrent rapidement et je fus bientôt à New York, en attendant de monter à bord d'un navire pour traverser l’océan, vers la France. C’était un grand navire, il pouvait distancer les sous-marins qui pouvaient être dans l'océan de l’Atlantique Nord. C'est ce qu'ils nous ont dit que nous mîmes à la voile. Ma couchette était quatre niveaux plus bas, mais nous allions sur le pont une fois par jour pur des exercices. J'ai été affecté comme postmaster durant tout le voyage. Je devais rassembler toutes les lettres pendant la journée et les donner à notre lieutenant, afin qu'il puisse les lires pour être sûr que nous ne donnions pas de renseignements sur l'endroit où nous allions.

______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 09/03/2010 20:06:49    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

Citation:
Nous sommes arrivés en Angleterre et nous avons été envoyés dans un camp composé de centaines de tentes. Nous avons passé la plupart de nos jours en manœuvre et en entraînement. Je ne me souviens pas combien de temps nous étions là. Mais un soir au environ de 5:00 heures du soir, notre sergent est venu dans notre tentes et nous a dit d’emballer toute nos affaires dans notre sac de voyage et d’être en ligne dans une heure. Nous sommes montés dans des camions et avons roulé pendant des heures. Puis nous sommes montés dans un train. Après une longue attente, le train quitta la gare. Nous nous sommes arrêter, puis tout à recommencer. A ce moment, il faisait très noir dehors. Les rumeurs étaient féroces. Tout le monde « savait » où nous allions, mais personne ne le savait réellement.

Notre bateau dû attendre pendant un certain temps – la météo, je crois. Au plus nous attendions, au plus la rumeur grandit. Nous avons quitté le port le 9 Juin 1944, et bientôt nous étions en face des rivages de France. Les ingénieurs de l'armée avaient coulé de grands bateaux pour servir de brise-lames. Ils ont construction un port pour décharger les petits bateaux. J’ai été étonné de voir leur habilité et à quelle vitesse à laquelle ils ont travaillé.
Je me demande combien d'entre eux ont été tués lors de la construction de ce port. Notre bateau ne fut pas en mesure de s’approcher de la rive, et nous avons du finir à les pieds dans l’eau mais avec très peu de profondeur. Nous avons ensuite du grimper une haute colline.
Au cours de l’ascension nous sommes passés à côté de beaucoup de cadavres d’Américains qui attendaient d'être ramené en Angleterre. La plage était encombrée de jeeps brûlés, de chars et de camions.

Je pense que ce nous pensions de la guerre changea quand nous avons vu toute les pertes subies pour cette colline. Lorsque nous avons atteint le haut de la colline, un soldat est venus à notre rencontre et nous demanda nos nom. Après que nous lui avons répondus il nous dit : « Suivez-moi ! »
On a encore marché sur une petite distance vers un Officier. Il se présenta :
« Je suis le Capitaine Chandler. Vous êtes maintenant à la Compagnie M, 120th Infantry Regiment, 30th Division. Vous allez remplacer 5 de mes hommes qui ont été blessé. Est-ce que quelqu’un parmi vous a de l’expérience de bureau ? »
Je lui ai dit que j’avais été préposé au courrier sur le navire qui nous amenait en Angleterre. Il m’a dit :
« C’est bien, vous serez mon nouveau coursier de la compagnie. Vous restez près de moi tout le temps et vous transmettrez mes messages à mes sections quand on ne sait pas transmettre les messages par walkie-talkies. »
Nous étions au matin du 10 juin 1944.

______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 18/03/2010 20:07:28    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

Citation:
Le lendemain matin, mon capitaine m'a dit de le suivre. Nous marchions le long du côté de quelques haies, (haies sont des monticules de terre avec des arbustes plantés serrés sur le dessus), quand un obus allemand tomba de l'autre côté. J’ai été projeté en l’air et j’atterris inconscient. On m'a emmené à un poste de secours et ils ont mis un bandage sur une petite plaie. Mes oreilles ont été vérifiées, et on m'a dit mon tympans avait été percé. Ils m'ont dit que je recevrais une Purple Heart. Je me suis reposé pendant un certain temps et j’ai été renvoyé à mon capitaine. Le Capitaine Chandler me sourit et me dit: «Ne me faite plus jamais ça. »
Nous avons été capables de nous déplacer uniquement sur de courte distance, chaque jour, parce que les Allemands étaient très bien retranchés. Nous sommes resté au point mort juste à l'extérieur d'une petite ville nommée Saint-Lô. J'ai appris plus tard que ce devait être une bataille majeure dans la lutte pour reconquérir la France.
Les Allemands étaient retranchés dans Saint Lo. L'armée envoya des bombardiers pour bombarder les lignes allemandes juste au-delà de nos lignes. Puis la 30th Division devait attaquer pendant que l'ennemi était encore sous le choc. Cependant, les bombes ont été larguées sur les lignes américaines. Beaucoup de bons soldats américains sont morts dans cette bataille par ce que nous appelons des «tirs amis». Ce plan fut annulé et ont a du procéder à des remplaçants. Le lendemain, le général McNair est venu pour observer le fonctionnement de nos lignes de front. Le Capitaine Chandler l’accompagnait et j'avais encore reçut l'ordre de rester près de mon capitaine. Pour certaines raisons, et je ne sais toujours pas pourquoi, mon capitaine n’a finalement pas accompagné le général. Le General McNair fut tué par les bombardiers américains.
Pour les prochaines semaines nous sommes passés rapidement à travers le nord de la France. Nous avons tourné au nord vers la Hollande et la Belgique. Nous avons contourné Paris, afin de permettre à l'armée française à entrer dans Paris. (On dit que c'est un grand jour pour le général de Gaulle.) Nous avons déplacé lentement à travers la France, de la marche tout le chemin. Chaque soir, nous avons dû creuser des trous de renard pour la sécurité, de se ravitailler et se reposer. Chaque jour, il y avait de nouveaux remplacements pour ces soldats que nous avions perdu ce jour-là. Il a été mon travail de prendre ces hommes de leurs équipes et je savais que beaucoup d'entre eux serait mort très prochainement. (Ceci est quelque chose que je n'oublierai jamais, et je savais dans mon cœur, comment le capitaine Chandler a dû ressentir.) Sur la route devant nous est un nom de ville de Mortain, un lieu que les Allemands avaient l'intention de contre-attaquer, et nous avons dû prendre des mesures pour se préparer.

______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 25/03/2010 18:43:31    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

Citation:
Durant les semaines suivantes, nous avons rapidement traversé la France en direction du Nord. Nous avons bifurqué vers la Hollande et la Belgique. Nous avons contourné Paris afin de permettre à l’armée française d’entrer dans la capitale. Ensuite, notre avance fut plus lente. A pied. Tous les soirs nous devions creuser nos foxhole pour plus de sécurité. Nous recevions du ravitaillement et nous nous reposions. Chaque jour, il y avait de nouveaux remplacent pour les soldats que nous avions perdu durant la journée. C’était mon travail que de conduire ces hommes à leurs sections et je savais que beaucoup d’entre eux seraient mort dans les prochains jours. (C’est quelque chose que je n'oublierai jamais, et je savais, au fond de mon cœur que c’est ce que le Capitaine Chandler ressentait.) Sur la route, devant nous, ce tenait la ville de Mortain, l’endroit où nous savions que les Allemands projetaient de contre-attaquer, et nous avons dû prendre des mesures pour nous préparer.

Je sais très peu de choses sur la façon dont les choses fonctionnent dans l'armée. J'ai juste mis un point d'aller vite, et fais comme on m'a dit - je n'étais qu'un gamin de 19 ans. Mon capitaine avait reçu l'ordre d'être à un endroit précis à un moment donné, et de le faire sans être remarqués par les Allemands. Nous sommes parti et bientôt nous somme tombé sur une patrouille allemande. Ils ne nous virent pas, nous nous sommes accroupis pour les laisser passer. Nous les avons regardé alors qu’ils entrèrent dans une maison. Ils s’occupèrent de leur affaire, cherchant visiblement quelque chose à manger. Cela mis environs 1 heure avant qu’il n’aient fini. C’était étrange d’être là, à les écouter parler, plaisanter. Et ils ne savaient pas que nous étions là. Ils partirent et nous avons poursuivi notre chemin.

La bataille commença tôt, et les rapports montrent que ce fut une des plus importantes batailles de la guerre, et je ne peux en aucun cas expliquer comment elle se déroula (je me dis encore qu’il doit y avoir un meilleur moyen.) Nous avions besoin de plus en plus de remplaçant, chaque jour. Et chaque jour, des nouvelles recrues devenait des soldats aguerris en quelques heures. Mon Capitaine était bien, un gentleman du sud et je pouvais observer les lignes de son visage s’allonger quand il accueillait les nouvelles recrues et il savait très bien au fond de son cœur que beaucoup ne rentrerait pas à la maison après la bataille. Nous avons poursuivi notre avance en Belgique (les premières troupes Américaines à entrer en Belgique) puis aux Pays-Bas. Les premiers à entrer aux Pays-Bas aussi. C’était encore la guerre, mais il semblait qu’il y avait de moins en moins de bataille par jour. Nous sommes vite entrés en Allemagne. (Les premiers à entrer). Le temps devint mauvais et la neige commença à s’accumuler. Nous dormions comme nous le pouvions et quand nous le pouvions. Parfois, dans des foxholes et quelques fois dans de vieil baraques.

Le Capitaine Chandler fut promus, et notre nouveau comandant de compagnie fut le Lieutenant Snow. Je n’ai jamais été proche de lui parce qu’il fut vite blessé et remplacé par le Capitaine Buzzard. C’était un homme de petite taille, et il ne bougeait pas aussi vite que le Capitaine Chandler, mais c’était un commandant capable. Début décembre, nous étions dans un bois près d’Aix la Chapelle. Les choses étaient tranquilles quand nous avons reçut l’ordre de nous préparer à faire mouvement dans un bref délai. La rumeur courait que les Allemands avaient percés nos lignes en Belgique et étaient en route pour Paris. Ce fut le début de la bataille des Ardennes. Nous avons chargé nos camions et nous étions en route pour Malmedy en peu de temps.

______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
colonelwinters
Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2009
Messages: 491
Anniversaire: 08/08/1970
Localisation: houdeng -goegnies
Country: Belgique

MessagePosté le: 27/03/2010 11:54:25    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

vite Amiral ,la suite Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
______________________________
membre"bienfaiteur" des fleurs de la mémoire


Revenir en haut
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 27/03/2010 17:43:30    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

Mais voici encore une suite!!! Impatient!!

Citation:
Quand nous sommes arrivés, nous avons appris que les Allemands avaient capturé 118 Américains et les avaient fait marché jusque dans un champ où ils furet abattus.
Nous sommes arrivés juste après le massacre. C'était un spectacle que nous pouvions à peine croire. Nous avons découvert qui était l'officier allemand qui a ordonné le meurtre, et j'ai appris plus tard qu'il fut capturé, jugé et fusillé. Les combats étaient très durs autour de Bastogne et dans le Luxembourg. Nous étions stationnés juste au nord de cette bataille, à Malmedy. La bataille de Bastogne est celle dont tous les Américains peuvent être fiers.
Nous avons passé trois semaines à nous préparer pour faire mouvement. La neige était très profonde, et je pense que ça ne nous a pas aidé pour le ravitaillement. C’était Noël et nous avons fait le meilleur que ce que nous avions avec nous. Ceux qui avaient reçut du courrier le lurent à haute voix. La fin de l’année 44 approchait, nous étions encore à Malmedy.

La neige était très profonde, mais nous savions que ce n'était qu'une question de temps avant que le soleil n’apparaisse et que nous retournerions au combat à nouveau. Nous étions prêt. Un matin, nous avons levé les yeux au ciel et nous vîmes des bombardiers américains, des centaines. La guerre avait repris, mais les bombes étaient larguées sur nous.
C’était un nouveau St Lô, ça recommençait. Nous avons couru pour nous mettre à couvert, nous avons perdu quelques bons GI ce jour-là. Le jour suivant, les bombardiers sont à nouveau passé et ont détruit ce qui restait de Malmedy.

Nous avons été en Janvier maintenant, et les choses se déroulaient lentement.
Notre objectif était St.Vith. Nous étions dans une zone boisée, suivant un chemin d'accès lorsque les Allemands commencèrent à bombarder les bois. Les arbres éclataient, projetant des échardes, nous avons du nous replier. Nous avons trouvé un endroit à couvert et nous avons creusé nos foxholes. Nous avons appris qu’il y avait des blessés à l’avant.
Un autre GI, je ne me rappelle pas son nom, a déclaré: «Je sais comment aller les chercher."
Nous avons pris une jeep et roulé vers le lit d’un ruisseau où se trouvaient deux soldats blessés. Nous les avons chargés sur la jeep. Les brancards ne rentraient pas bien dans la jeep. J’ai donc marché le long de la jeep, dans l’eau, tenant les brancards pour les empêcher de tomber. Nous les avons ramenés vers des infirmiers, qui les ont renvoyés dans un hôpital de campagne.

______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
colonelwinters
Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2009
Messages: 491
Anniversaire: 08/08/1970
Localisation: houdeng -goegnies
Country: Belgique

MessagePosté le: 28/03/2010 01:11:22    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

superbe Amiral,histoire prenante,on ne les remercieront jamais assez
______________________________
membre"bienfaiteur" des fleurs de la mémoire


Revenir en haut
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 28/03/2010 15:41:04    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

Suite et fin!
Citation:
Il commençait à faire sombre. Je n'avais pas de chaussettes de rechange, je me suis donc couché avec les pieds mouillés. Le lendemain matin, je ne pouvais plus tenir debout. Un infirmier est venu et à coupé mes bottes. Mes pieds étaient noirs. J'ai été chargé sur une jeep et envoyé à l'aéroport le plus proche, où j'ai été rapatrié en Angleterre. Quand je suis arrivé à l'hôpital, je n'avais toujours pas compris ce qui s'était passé. Les infirmières passaient des heures à frotter mes pieds. Les médecins ont décidé que cela pourrait aider si ils enlevaient mes ongles de pied, après quoi le personnel infirmier continua à me frotter les pieds. Assez vite, ils commencèrent à reprendre des couleurs.

J’étais là depuis environs une semaine, quand un officier est entré et m'a remis ma seconde Purple Heart. J'étais surpris, mais il me dit que je la recevais pour mon combat. J'ai demandé à une des infirmières de l'envoyer à ma mère aux Etats-Unis. Quand ma mère mourut, ma sœur me la renvoya. Mon séjour à l'hôpital dura deux mois et demi. D'ici là, la guerre en Europe était presque terminée. Plutôt que de me renvoyer dans ma division, l'armée m'a transféré dans une unité de Quatermaster Corps. J'étais avec un groupe qui gardait des prisonniers de guerre allemands qui faisaient la lessive pour les troupes américaines. Je suis retourné aux États-Unis en Novembre 1945. L'armée m'a donné une permission et je suis rentré chez moi et je me suis marié. J'ai servi l'armée jusqu'en Février 1947.

Réflexion sur mes commandants de compagnie:
Quand je suis devenu le coureur messager de la compagnie du capitaine de Chandler, je crois que ma vie fut sauvée, car les 5 autres soldats qui étaient avec moi ont rapidement été tués au combat. Le Capitaine Chandler rentra chez lui en Géorgie après la guerre et couru pour être élu à la Chambre de l’état de Géorgie et gagna. Je lui ai rendus visite en 1959.
Je ne connaissais pas très bien le Lieutenant Snow. C’était un bon officier mais il fut blessé et remplacé. Je lui ai rendus visite une fois, en Floride. Il est décédé il y a plusieurs années. Le Capitaine Buzzard était un homme de petite taille qui ne se lia pas d’amitié avec aucun de ses hommes.

Quand je suis rentré chez moi, mon grand-père m'a dit d'appeler à tout moment que je voulais parler.

Quand je pense à la perte des milliers de bons soldats américains, et du bien qu'ils auraient pu faire, je me demandais qui allais pouvoir parler d’eux. Et puis j'ai lu le sujet sur les 17.000 vétérans qui meurent chaque semaine et j’ai pensé que raconter mon histoire pouvait aider d’autres vétérans à raconter la leur.

______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
JACKDROSE
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 29/03/2010 17:55:02    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

I DON'T WHAT I AM DOING BUT THANK YOU SO VERY MUCH
MY STORY LOOKS SO NICE IN FRENCH AND THE PICTURE OF THE 81 MORTER
LIKE ONE I WAS TAUGHT IN MY TRAINING I HOPE I CAN FIND A WATER 30 CALIFTER
GUN LIKE I TRAINED ON TO YOU THAT READ THIS PLEASE GIUDE ONLY ME ALONG THE WAY
THANK YOU XAVIER


Revenir en haut
Sgt Potier
Captain
Captain

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2008
Messages: 1 713
Anniversaire: 28/10/1966
Localisation: Liège Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 29/03/2010 18:43:45    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

Dear Jack, It's a honnor for us to know your story , Is it true that all veterans have a story , Xavier try to give the opportunity to all to know veterans story , your story ... this our way to keep alive your memory, thanks to you for this one and THANKS for all you do for my country .

God Bless You and God Bless America

Domi


______________________________


Revenir en haut
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 29/03/2010 19:05:24    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

JACKDROSE a écrit:
I DON'T WHAT I AM DOING BUT THANK YOU SO VERY MUCH
MY STORY LOOKS SO NICE IN FRENCH AND THE PICTURE OF THE 81 MORTER
LIKE ONE I WAS TAUGHT IN MY TRAINING I HOPE I CAN FIND A WATER 30 CALIFTER
GUN LIKE I TRAINED ON TO YOU THAT READ THIS PLEASE GIUDE ONLY ME ALONG THE WAY
THANK YOU XAVIER


Hey Jack, it was a pleasure for me!!
I still read what you sent me. Scanning photos and maps for that article on you is complete!
We are very proud to count you among us!
Xavier
______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 27/02/2011 16:51:16    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division Répondre en citant

Mince de mince!!! Je ne savais pas que Jack Rose était décédé!!!! Je viens d'aller voir son profil Facebook... Domy, tu sais dire quand exactement!
______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 02:54:09    Sujet du message: Jack D Rose - 30th Infantry Division

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> US Army -> USA - Biographie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xooit.com :: Top Forums Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com