Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Generalmajor Dr. Franz Bäke

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Les Forces de l'Axe
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
medicine
Technician 3st Class
Technician 3st Class

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2009
Messages: 160
Anniversaire: 28/03/1972
Country: France

MessagePosté le: 26/09/2010 00:40:12    Sujet du message: Generalmajor Dr. Franz Bäke Répondre en citant

Franz Bäke (1898-1978), dentiste et major général d’une panzer division
par
Xavier Riaud


Bäke est né le 28 février 1898, dans la ville de Schwarzenfels, dans la province de Hesse-Nassau. Après une scolarité brillante, Bäke s’oriente vers une carrière médicale. Il n’y parvient pas, car, en août 1914, la guerre éclate. En mai 1915, il s’engage comme volontaire dans l’armée allemande où il sert dans le 3ème régiment d’infanterie, basé à Cologne. Après une courte formation, Bäke est affecté au 11ème régiment d’infanterie qui est engagé sur le front ouest. Au cours des combats, il est promu au grade de caporal. Il reçoit aussi la Croix de fer de seconde classe pour son courage à Verdun. Au début de 1916, Bäke est nommé sergent. La même année, le jeune soldat incorpore une école d’officiers. Il se retrouve pour un petit laps de temps au 10ème régiment d’infanterie. En novembre 1916, il rejoint l’artillerie, plus exactement son 7ème régiment. Au commencement de l’année 1918, il est blessé à deux reprises. Il ne rejoint la ligne de front qu’au mois de septembre. A la fin de la guerre, Bäke ne quitte l’armée qu’à sa démobilisation en janvier 1919.
Une fois son service militaire achevé, Bäke reprend ses études de médecine. En 1922, son examen national en poche, il prépare sa thèse qu’il soutient avec succès en 1923. Il est donc docteur en médecine dentaire. Il entreprend d’ouvrir aussitôt un cabinet dentaire à Hagen, ville plutôt prospère. Il officie à temps plein à son cabinet jusqu’en 1937.
Malgré tout, il s’engage pour être officier de réserve. Le 1er avril 1937, il y est accepté. Bäke y a le grade d’élève-officier de la 1ère Guerre mondiale et est affecté à une patrouille de reconnaissance. Cette même année, en avril et en juin, il est sollicité pour des grandes manœuvres. Après celles-ci, il retourne à sa profession initiale de dentiste. Parallèlement, il est nommé 2nd lieutenant en décembre. A partir de ce moment, il est mobilisé.
Le 1er janvier 1938, Bäke est rattaché au Panzer-Abteilung 65 où il a la responsabilité de meneur du peloton de la colonne légère. Il est dirige la 3ème compagnie du Panzer-Abteilung 65 durant l’invasion des Sudètes.
Quand la guerre éclate le 1er septembre 1939, Bäke est toujours présent dans le Panzer-Abteilung 65. Pendant l’invasion de la Pologne, il dirige la colonne légère au cours des opérations initiales. Par la suite, il est muté à la tête d’un peloton de la 2nde compagnie de l’Abteilung. Avec ses Panzers de 35 tonnes, son régiment blindé rejoint la 1ère division commandée par le général Werner Kempf, le 12 septembre. Bäke est tout de suite remarqué pour son action très volontaire et le 1er novembre 1939, il devient 1er lieutenant. La charge de commander une compagnie lui est confiée. En octobre 1939, la 1ère division est rebaptisée 6ème Panzer-Division. Le Panzer-Abteilung 65 en fait partie intégrante. Le 1er mai 1940, Bäke est un nouveau capitaine de la réserve.
Le 10 mai suivant, Bäke participe au Plan Jaune préparant la conquête du territoire français. La 6ème Panzer-Division intègre la division blindée du général Guderian qui a pour mission de traverser les Ardennes et de prendre à revers les forces adverses combattant en Belgique. C’est au cours de cette campagne que Bäke et ses hommes se sont emparés d’un pont intact à Arques sur la Meuse. Pour cet acte héroïque, il reçoit la Croix de fer de 1ère classe. Dans les jours qui suivent, il est blessé à deux reprises au combat, les 17 et 19 mai. Il est décoré de la médaille du blessé en or.
Après la campagne de l’ouest, la 6ème Panzer-Division rejoint la Prusse Orientale afin de préparer l’offensive contre l’Union Soviétique. Bäke devient alors l’officier responsable de la maintenance des blindés dans le 11ème régiment de Panzers. Le 22 juin 1941, la division se bat aux alentours de Leningrad. Elle rencontre une très forte opposition. Le 1er août 1941, Bäke est promu major de la réserve.
En octobre 1941, la 6ème Panzer-Division est incorporé dans le groupe d’armées du centre. Elle est placée sous le commandement du général Reinhardt, commandant en chef du 3ème Panzergruppe qui a pour objectif, dans le cadre de l’opération Typhoon, de conquérir Moscou. Le 27 novembre, des soldats du Panzergruppe se trouvent à une trentaine de kilomètres de la capitale soviétique. Les combats sont d’une violence rare. Les troupes allemandes sont stoppées.
En novembre 1941, Bäke prend la fonction d’officier d’ordonnance du 11ème régiment de Panzers. La 6ème Panzer-Division est transféré au 4ème Panzergruppe commandé par le général Höpner. Ce corps d’armée est placé en réserve, à la disposition du Groupe centre qui subit les assauts frénétiques des Russes. Malgré le froid qui les a atteints durement, les troupes sont restées fonctionnelles tout au long de l’hiver 1941-1942. Les combats sont rudes et la division ne compte plus ses pertes.
Pour se reposer et se réorganiser, la division part en France. Le 1er juin 1942, Bäke est promu commandant du 2ème bataillon du 11ème régiment de Panzers. Lorsque la 6ème armée est encerclée à Stalingrad, la 6ème Panzer est muté vers l’armée dirigée par le maréchal Manstein.
En décembre 1942, Bäke, à peine arrivé, est au centre des combats. Il démontre de grandes qualités de chef au cours de la première bataille de Kharkov où il arrête l’avancée des troupes adverses. Le 11 janvier 1943, il est fait chevalier de la Croix de fer.
La division se trouve très impliquée dans les affrontements destinés à reprendre Kharkov. Bäke et ses hommes font des prodiges. Très vite, la 6ème Panzer-Division rejoint le corps d’armée de Kempf. Durant le mois de mai, la division blindée est mise en réserve pour pallier aux défections qui étiolent les lignes allemandes.
En juin, la 6ème Panzer-division incorpore la 4ème Panzer-Armee du maréchal Hoth qui doit attaquer la face sud du saillant de Koursk. Bäke est impliqué dans des combats d’une rare violence devant Belgorod. Le 13 juillet 1943, il est blessé de nouveau. Le lendemain, il succède au commandant du 11ème Panzer-Regiment qui vient d’être grièvement atteint. Bäke démontre au cours des affrontements blindés toute la mesure de son talent et ses troupes s’illustrent à de nombreuses reprises. A partir du 13 août 1943, le régiment de Bäke doit faire retraite vers la rivière Dniepr. Il obtient les Feuilles de chêne en récompense pour sa bravoure.
Le 1 novembre 1943, Bäke devient lieutenant-colonel de réserve et dirige tout le régiment. En décembre 1943, Bäke voit son nom attribué à son régiment. En janvier 1944, il défend activement la poche de Balabonowka. Pendant les cinq jours de batailles, ses blindés détruisent 267 blindés russes pour un Tigre et 4 Panthers perdus. A lui seul, le colonel allemand détruit trois chars russes. A l’issue du combat, il lui est attribué trois bandes de destruction de blindés qu’il porte par la suite sur sa manche.
Le régiment Bäke est transféré dans la région de Korsun-Tcherkassy. Il doit permettre l’évasion du Gruppe Stemmermann qui y est encerclé. Les chars du dentiste sont parvenus à ouvrir un chemin facilitant l’évacuation des soldats piégés.
Le 14 février 1944, Bäke est décoré des Epées pour son comportement héroïque. En mars, ses chars sont enfermés dans la poche de Kamenets-Podolsky avec la 1ère Panzer-Armee. Ses blindés réussissent à ouvrir une voie d’évacuation des armées emprisonnées par les Soviétiques et établissent une jonction avec le 2ème SS-Panzerkorps.
Le 1er mai 1944, Bäke est promu colonel de réserve. Son régiment en perpétuel affrontement est très affaibli. Il est finalement dissous et ses composantes sont éparpillées au sein des autres régiments. Bäke prend alors le commandement de la 106.Panzer-brigade Feldherrnhalle. La brigade reçoit les derniers modèles de Panthers. Sa troupe se bat contre l’armée américaine commandée par le général Patton. Bäke commet alors une erreur. Il engage une attaque sur la 90ème division d’infanterie américaine près d’Aumetz, dans la nuit du 7 au 8 septembre 1944. Il n’anticipe pas l’arrivée de l’infanterie américaine qui décime ses blindés. Il en avait déjà perdu trente et près de 150 autres véhicules, le soir du 8 septembre. Sans compter ses pertes humaines qui sont également très importantes. Le 1er janvier 1945, Bäke est muté dans l’active au grade de colonel. Le 9 mars, il prend le commandement de la 2ème Feldherrnhalle Panzer-Division et part pour la Hongrie. Le 20 avril 1945, Bäke est nommé major général. Durant toute la retraite de Hongrie et de Tchécoslovaquie, il multiplie les actions héroïques, se battant en infériorité numérique. Le 8 mai 1945, il se rend à l’armée américaine. Le général allemand est emprisonné jusqu’en 1950. Il retourne vivre à Hagen. Il y ouvre un cabinet dentaire et entame un exercice florissant. Jusqu’à la fin de sa vie, il se consacre exclusivement à la dentisterie, se dévouant pour ses patients. Il meurt dans un accident de voiture, le 12 décembre 1978. A son enterrement, la Bundeswehr, nom donné à l’armée allemande depuis 1955, lui fait les honneurs militaires.

Références bibliographiques :
Hoffmann H., Bayerische Staatsbibliotek, Munich, 2010.
http://en.wikipedia.org, Franz Bäke, 2010, pp. 1-6.
http://www.panzer-archiv.de, Dr. Franz Bäke, sans date, pp. 1-3.
Parada Georges, « Dr Franz Bäke (February 28, 1898 – December, 12, 1978) », in http://www.achtungpanzer.com, 1996-2006, pp. 1-2.
______________________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 26/09/2010 00:40:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 07/10/2010 09:32:51    Sujet du message: Generalmajor Dr. Franz Bäke Répondre en citant

Il a un des plus important palmarès de la Panzerwaffe, 97 chars détruit...............

Greg
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
colonelwinters
Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2009
Messages: 491
Anniversaire: 08/08/1970
Localisation: houdeng -goegnies
Country: Belgique

MessagePosté le: 07/10/2010 09:55:55    Sujet du message: Generalmajor Dr. Franz Bäke Répondre en citant

,photo trouvée sur le net Franz Bake
______________________________
membre"bienfaiteur" des fleurs de la mémoire


Revenir en haut
medicine
Technician 3st Class
Technician 3st Class

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2009
Messages: 160
Anniversaire: 28/03/1972
Country: France

MessagePosté le: 07/10/2010 16:19:11    Sujet du message: Generalmajor Dr. Franz Bäke Répondre en citant

C'est exact pour le palmarès et merci pour la photo. Amitiés, XR
______________________________


Revenir en haut
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 26/10/2010 09:19:44    Sujet du message: Generalmajor Dr. Franz Bäke Répondre en citant

Pour complément, son palmarès est de 97 chars détruits (notamment un B1-bis pendant la
campagne de France avec panzer 35(t)!), 146 véhicules blindés et 52 canons antichars. A signaler,
une excellente biographie (plus de belles photos) dans le magazine Batailles & Blindés N°34 de
décembre/janvier 2010.
Greg
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
medicine
Technician 3st Class
Technician 3st Class

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2009
Messages: 160
Anniversaire: 28/03/1972
Country: France

MessagePosté le: 26/10/2010 22:43:11    Sujet du message: Generalmajor Dr. Franz Bäke Répondre en citant

Merci de cette précision. Amitiés, XR
______________________________


Revenir en haut
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 05/03/2011 14:06:34    Sujet du message: Generalmajor Dr. Franz Bäke Répondre en citant

Très bien ton article dans 39/45 du mois de mars.

GREG
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
medicine
Technician 3st Class
Technician 3st Class

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2009
Messages: 160
Anniversaire: 28/03/1972
Country: France

MessagePosté le: 05/03/2011 15:18:51    Sujet du message: Generalmajor Dr. Franz Bäke Répondre en citant

Merci beaucoup. Amitiés, XR
______________________________


Revenir en haut
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 05/03/2011 16:05:24    Sujet du message: Generalmajor Dr. Franz Bäke Répondre en citant

Très intéressent sujet! Merci beaucoup!
______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
medicine
Technician 3st Class
Technician 3st Class

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2009
Messages: 160
Anniversaire: 28/03/1972
Country: France

MessagePosté le: 06/03/2011 11:07:42    Sujet du message: Generalmajor Dr. Franz Bäke Répondre en citant

Merci beaucoup. Amitiés, XR
______________________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 17:34:15    Sujet du message: Generalmajor Dr. Franz Bäke

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Les Forces de l'Axe Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xooit.com :: Top Forums Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com