Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Aces of RAF

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Les Forces Alliées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 23/12/2010 10:01:33    Sujet du message: Aces of RAF Répondre en citant

CLIVE "KILLER" CALDWELL


Il est né à Albion Parl (Nouvelle Galles du Sud) le 28 juillet 1911. Clive Caldwell effectue ses études à l'Albion Park School, Sydney Grammar School puis à la Trinity Grammar School. Sur le plan de ses études, il est dans la moyenne mais sur le plan sportif, il est au-dessus du lot! Il apprend à voler en 1938 à l'Aero Club de New South Wales. Lorsque la guerre débute, il s'engage dans la Royal Australian Air Force (RAAF), avec l'intention de devenir pilote de chasse. Bien qu'il ait dépassé l'âge pour entrer dans la chasse, Caldwell parvient à persuader un ami pharmacien de modifier son acte de naissance. Il est alors accepté dans la RAAF et rejoint l'Empire Air Training Scheme (EATS; aussi connu sous le nom de British Commonwealth Air Training Plan ). Il a alors 11 heures de vol à son actif et en février 1940 il débute son entraînement de pilote militaire.
En mai 1941, il est transféré en Palestine, au Squadron 250, une unité nouvellement formée et équipée de Tomahawk de construction américaine. Après avoir effectué quelques missions de mitraillage et de bombardement en Syrie, il constitue, avec deux autres camarades pilotes une patrouille de défense de Chypre avant d'être envoyé dans le Désert de l'Ouest. Là, il remporte un très grand nombre de victoires qui vont rapidement lui valoir le surnom de "Killer". Le 4 juillet 1941, il assiste impuissant à la mort de son ami, le P/O Donald Munro qui après être parvenu à sauter en parachute est mitraillé par un pilote allemand, une pratique fort heureusement très rare. Le 29 août 1941, près de Tobrouk, un as allemand de la JG 27 plonge sur Caldwell, le prenant au dépourvu, et incendie son Tomahawk. Légèrement blessé à l’épaule, l’Australien s’apprête à sauter en parachute, lorsque le feu s’éteint. Il se rassoit aux commandes et parvient à abattre un 109 avant de regagner sa base, où ses mécaniciens dénombreront 113 impacts de balles et d’obus sur son avion ! Ce bel exploit lui vaut la D.F.C. (Distinguished Flying Cross) et une Bar à sa DFC simultanément le 26 décembre 1941 et, surtout, une promotion au grade de Flight-Lieutenant, avancement spectaculaire pour un pilote qui n’a que cinq mois de service. Très rapidement, son palmarès s'augmente de nouveaux succès, mais Caldwell ne se contente pas d’appliquer les méthodes et tactiques qu’on lui a enseignées, il en crée de nouvelles...
Le 6 janvier 1942, il prend le commandement du Squadron 112. Le 20 février 1942, il abat un Bf.109 du I. /JG 27, au terme d’une spectaculaire chandelle qui prend son adversaire par surprise. Le 10 mars, Clive Caldwell teste le Kittyhawk dans son nouveau rôle de chasseur-bombardier, rôle qui s’avèrera très utile lors de la guerre du désert. Le 14 mars, il revendique ses deux dernières victoires dans le désert : un Bf. 109 (en coopération) et un Macchi MC.202. Son palmarès fait état de vingt victoires et demie lorsqu’il quitte la Méditerranée, le 25 mai 1942, ce qui fait de lui le grand as allié de ce théâtre d’opérations. Au cours de ses combats en Afrique, il a abattu plusieurs as allemands (lt Heinz Schmidt, le 26.06.41; oblt Erbo graf von Kageneck 69 victoires et lt Hans-Arnold Sthahlschmidt 59 victoires)
Avec l'entrée en guerre du Japon contre l'empire Britannique et les Américains, l'Australie demande à ce qu'il rentre. Au départ, l'Air Marshal Tedder refuse de le libérer mais début mai, il accepte finalement. A ce stage de la guerre, Caldwell a déjà réalisé plus de 300 sorties et 550 heures de vol de guerre. Il totalise 19 victoires individuelles et 3 en collaboration (notamment 5 Stuka le 5 décembre 1941).
Il quitte le Caire le 13 mai 1942 pour gagner la Grande Bretagne où il rejoint pour une courte période le Wing de Kenley afin de se familiariser avec le Spitfire. Il rejoint ensuite l'Australie, via les USA. Arrivé en septembre 1942 en Australie, il est affecté à l'OTU 2 afin de tester le nouveau chasseur de construction Australienne, le Boomerang. En janvier 1943, il devient Wing Leader du Wing 1 à Darwin et commande 3 Squadron de Spitifre, le Squadron 54, le Squadron 452 et le Squadron 457. Au cours de ses premiers mois d'opération dans le ciel dû pacifique, il devient l'un des meilleurs pilote allié du moment remportant 7 nouvelles victoires avant le mois d'août 1943. Il reçoit la DSO en novembre 1943 mais en septembre 1943, il est retiré des opérations et placé comme CFI à l'OTU 2.
En mai 1944, il reprend la direction du front et commande le Wing 80 avant d'être promu Group Captain en août 1944. Il conduit le Wing sur l'île de Morotai en février 1945 mais il rencontrera plus de chasseur Japonais dans les airs et les missions consisterons alors en des mitraillages et attaques d'objectifs terrestres. Cette absence d'objectif prioritaire confiés aux aviateurs australiens le conduira, lui et 7 autres officiers supérieurs, à protester officiellement contre ce manque de considération faite aux unités de la RAAF. Il pense alors à démissionner en signe de protestation mais il est finalement transféré à l'État-major de la 1er TAF / RAAF avant d'être envoyé à Melbourne en mai 1945.
Peu de temps après la fin des combats dans le Pacifique, il est traduit en cours martiale et degrad(de colonel, il passe à flight lieutenant plus ou moins capitaine) pour avoir monté un trafic d'alcool pour alimenter les soldats US (avec de gros benefs).
Il quitte l'armée le 6 février 46.
Il devient homme d'affaire (achat et vente des surplus militaire) puis il se lance dans l'import-export où il fera fortune.

Clive Killer Caldwell a rejoint la RAAF dans le seul but de se battre.
Son palmarès est mal défini, lui-même s'attribue 27,5 victoires.
Moi, je trouve les scores suivants :
Appareils italiens : 2 victoires individuelles et 2 en cooperations
Appareils allemands : 18 victoires individuelles
Appareils japonais : 7 victoires individuelles
Plus 11 appareils probables, 26 endommagés et 2 détruits au sol.
Le tous en 396 missions (674 heures de vol de guerre).

Il est décédé le 5 août 1994.

Sources :
Aces High de Christopher Shores et Clive Williams cher Grubstreet,
Aces High 2 de Christopher Shores cher Grubstreet
Aérojournal N°26 d'août-seprembre 2002

Greg
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 23/12/2010 10:01:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
colonelwinters
Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2009
Messages: 491
Anniversaire: 08/08/1970
Localisation: houdeng -goegnies
Country: Belgique

MessagePosté le: 23/12/2010 19:53:35    Sujet du message: Aces of RAF Répondre en citant

photo

______________________________
membre"bienfaiteur" des fleurs de la mémoire


Revenir en haut
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 29/12/2010 09:18:21    Sujet du message: Aces of RAF Répondre en citant

Peter Wooldridge Townsend

Peter Wooldridge Townsend est le 22 novembre 1914 à Rangoon et suivi ses études à l'Haileybury and Imperial Service College de Hertford Heath (Hertfordshire). Il rentre au RAF College de Cranwell en septembre 1933 et une fois terminé sa formation, il rejoint le Squadron 1.
En janvier 1936, il quitte l'Angleterre pour servir au sein du Squadron 36 (unité de bombardier torpilleur).
De retour au pays l'année suivante, il sert au sein du Squadron 43.
C'est avec cette unité qui débute les combats du second conflit. Volant sur Hurricane, le 3 février avec 2 autres pilotes, ils s'abattent le premier appareil allemand au-dessus du Royaume-Unis. Il s'agit d'un Heinkel 111 du 4./KG 26. Et aussi sa première victoire.
Le 22 février, une nouvelle victoire, un Heinkel 111 du 3./Fernaufklprungsgruppe ObdL.
Le 8 avril, encore un He 111 du 6./KG26.
Le 10 avril, toujours un He 111 en coopération avec 5 autres pilotes (même unité que le 22 février)
Le 30 avril, il obtient la DFC. Puis le 23 mai, il prend le commandement du Squadron 85. Unité avec laquelle, il va participer à la Bataille d'Angleterre.
Le 11 juillet, il est abattu au-dessus de la mer et il est récupéré par le SS Cap Finisterre.
Au cours de la Bataille d'Angleterre, il obtient 6 victoires (un Bf 110 et 5 Bf 109) à bord d'un Hurricane.
A la mi-septembre, le Squadron 85 commence sa conversion pour la chasse de nuit et son entraînement sur un nouvel appareil, le Havoc I .
Il obtient sa dernière victoire confirmée dans la nuit du 25 au 26 février sur un Dornier Do 17Z (du 2./KG2).
Promu Wing Commader et recompensé de la DSO le 3 mai 1941, il prend la tête du 12 Group pour les opérations de nuit.
Il se mari le 17 juillet 41 avec Rosemary Pawle (divorce en 1953) qui lui donne 2 fils.
Puis et jusqu'en février44, il va occuper différents poste de commandement (base de Driem, Squadron 605, etc) et à cette date, il est nommé écuyer du roi George VI (jusqu'en 1953).
En 1953, il est nommé attaché de l'air à Bruxelles (poste au cours du quel, il va connaitre sa nouvelle épouse Marie-Luce Jamagne).
Il quitte la RAF en 1956. Puis il entame une carrière d'écrivain.
En 1969, il est un des conseillers militaires pour le films "La Bataille d'Angleterre".
Mais il est surtout connu pour son idylle avec la princesse Margaret (c'est ce que l'on me dit quand j'en parle par exemple à mes tantes.....).
Bon moi je connais surtout le pilote et ses livres, duels d'aigle et duel dans l'obscurité ( la chance contre nous).
Il est décédé le 19 juin 1995 en France à Saint-Léger-en-Yvelines.
Son palmarès est de 9 victoires individuelles, 2 en coopérations, 2 probables et 4 endommagés.

Sources :
Hurricane Aces 1939-1940 chez Osprey,
Aces High de Christopher Shore chez GrubStreet.

Greg
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
Prosper Vandenbroucke
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2005
Messages: 1 019
Anniversaire: 14/05/1950
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 29/12/2010 21:26:06    Sujet du message: Aces of RAF Répondre en citant

Here he is:

______________________________
L'Union fait la Force - Eendracht maakt macht

Mon site "Freebelgians"

http://www.freebelgians.be

Le Forum "Le Monde en Guerre"



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 18/01/2011 10:27:15    Sujet du message: Aces of RAF Répondre en citant

Un nouveau :

James Archibal Findlay Maclachlan est né à Styal dans le Cheshire en 1919. Pendant sa jeunesse, il
se passionne pour l'aviation. A l'age de 20 ans, il s'engage dans la RAF et en novembre 39, il rejoint
le squadron 89 basé en France volant sur Fairey Battle. Il est un des rares pilotes survivants du
squadron 89 des combats de mai 1940.
Le 16 juillet 40, il est décoré de la DFC pour son action pendant la campagne de France.
Muté au 73 squadron, il vole sur Hurricane et il rejoint en suite temporairement le 145 squadron.
De retour fin septembre au 73 squadron, son unité est envoyée le 19 octobre pour défendre Malte.
Le 17 novembre 40, il décolle avec 5 autres pilotes du porte-avions HMS Argus.
Mais en décembre, il effectue plusieurs missions de reconnaissance à bord de Swordfish à partir de
la base de Gibraltar.
Début janvier 41, de retour à Malte au sein du 261 squadron, il obtient ses 2 premières victoires le 9
sur des Macchi C.200.
Le 19 janvier 41, c'est une grande journée, il abat 2 Stuka, 1 Junker Ju 88 et un Cant Z.506B.
Dans la nuit du 8 au 9 février 41, il abat 2 nouveaux Ju 88.
Il reçoit une bar à sa DFC pour ses 8 victoires.
Mais le 16 février 41, il est abattu par un Bf 109 et on doit l'amputer du bras gauche 3 jous plus
tard.
Avec une volonté hors du commun, il recommence à voler 15 jours après son amputation.
Rapatrié sur l'Angleterre, il reçoit une prothèse et il est déclaré "bon pour le service".
Il prend alors le commandement du 1 squadron, une unité spécialisée dans les missions de
pénétration nocturne.
Entre le 26 avril et le 3 juin 42, il obtient 5 nouvelles victoires de nuit au-dessus de la France.
En juillet 42, il devient instructeur au 59 OTU (operational training unit).
En fin d'année, il participe à une tournée de conférences aux USA.
En juin 43, il reprend le combat au sein de l'AFDU (Air Fighting Development Unit) sur Mustang
Ia et le 29 juin, il abat 4 appareils allemands en une seule mission toujours au-dessus de la France
(donc une en coopération).
Le 18 juillet 43, il participe à une attaque à basse altitude près de Dieppe, peut être touché par la
flak, son appareil fumant, James Maclachlan tente un atterrisage forcé. Le Mustang se disloque, les
allemands retirent le pilote agonisant. Il meurt le 31 juillet 43 dans un hospital de campagne.
Palmarès : 16,5 victoires homologuées.

Sources :
Aérojuornal N°2 février-mars 2008
Aces high de Christopher Shores et Clive Williams chez Grubstreet.


Greg
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 09/12/2016 12:32:15    Sujet du message: Aces of RAF

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Les Forces Alliées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xooit.com :: Top Forums Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com