Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

North American B-25 Mitchell

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> US Army Air Force -> USAAF - Matériel, appareils et véhicules et équipements
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 02/12/2011 10:09:51    Sujet du message: North American B-25 Mitchell Répondre en citant

C'est en 1938, que la firme North American Aviation Inc. A entrepris sur ses propres fonds une étude pour la réalisation d'un bimoteur triplace, le NA-40, propulsé par 2 moteurs en étoile Pratt & Whitney R-1830-56C3G de 1100 ch.
En janvier 1939, piloté par Paul Balfour, le prototype du NA-40 pris l'air alors que l'USAAC ouvre un nouveau concours pour un nouveau bombardier moyen, c'est l'époque des grandes interrogations pour l'état-major (notamment avec les expériences grandeur nature pendant la guerre d'Espagne).
La firme North American s'adapte et le premier prototype est terminé en septembre 1939 alors que la firme a déjà reçu un contrat portant sur la livraison de 184 appareils (montant de l'époque 11 771 000 dollars).
Seuls les 9 premiers B-25 (serial 40-2165 à 40-2173) ont la voilure en dièdre simple car les premiers mois de la guerre en Europe (surtout la Bataille d'Angleterre où il y a quelques observateurs américains) démontrent la nécessité de protéger les parties vitales des appareils.
En 1941, l'usine d'Inglewood sort 40 B-25A avec blindage et réservoirs auto-obturants.
La première unité a être équipée de cet appareil est le 17th Bombardment Group du Lt-Colonel W.R.Peck basée en Caroline du Sud.
Dans l'urgence et la nécessité d'équipées les unités de bombardiers moyens, les transformations et améliorations vont être effectuées au fur et à mesure sur les chaînes de montages.
C’est en avril 1942 que le B-25 va acquérir ses lettres de noblesse en réalisant le raid sur le Japon sous les ordres du Lt-Colonel James H.Doolittle. Les 16 appareils ont été transformés pour pourvoir emporter 4 319 litres de carburant, on a retiré la tourelle ventrale, le viseur Norden et remplacé les mitrailleuses arrières par des manches à balai pour gagner du poids. Enfin de compte, les B-25 affichent encore 14 tonnes au décollage. On connaît la suite et le succès de l'attaque ainsi que les conséquences sur le morale japonais et américain.
C'est en fin d'année 1941, que la version C est versée au unité. Les changements portent sur les moteurs (P & W R-2600-13 de 1700ch), des points d'attache sous les ailes (jusqu'à 4165 litres de carburant ou 2360 kg de bombes pour un poids total de 18960kg). La version D est la même seule l'usine de production change (Dallas et pour la C Inglewood).
Puis arrive la version G, c'est une version C avec un armement très amélioré! On a installé un canon M4 de 75 mm à l'avant du fuselage. Cette version est conçue pour la chasse aux navires dans le Pacifique. 405 exemplaires produits. C'est la version la moyen réussite du B-25. On améliore le système sur la version suivante, le H où l'équipage passe de 4 à 5 membres, le M4 est remplacé par une version de canon plus légère (le T13E1), 4 mitrailleuses supplémentaires installées sur les flancs de l'appareil (en plus des 4 du nez), 1 360 kg de bombes en soute et 8 roquettes sous les ailes (127 mm). La production a été de 1 000 appareils. Cette version a remporté de nombreux succès face aux japonais.
La version J est la plus importante produite avec 4 318 appareils. Plus de canons de 75mm, mais au-moins 800 exemplaires avaient dans le nez 8 mitrailleuses et 2 de chaque côté, et l'équipage était de 6 hommes.
L'USAAF a employé le B-25 comme bombardier mais aussi d'avions de reconnaissance, d'avions d'entraînement (600 B-25 transformés pour l'entraînement après guerre), avions de liaison. Les derniers ont été réformés au début de l'année 1959.
La Grande-Bretagne a reçu de nombreux B-25, désigné dans la RAF Mitchell (455 version C, 40 de version D et 295 de version J).
L'Union Soviétique a reçu 866 exemplaires.
Une petite histoire pour finir, le 28 juillet 1945, suite à de très mauvaise conditions météologiques (brouillard) un B-25 s'écrase sur Empire State Building entre le 79ém et 80ém étage. Bilan 11 morts dans le batiment et 3 dans l'appareil.
L'US Marine Corps a perçu 706 appareils (99 perdus toutes causes confondues) sous la désignation PBJ Mitchell.
Caractéristique : North American B-25 Mitchell
Motorisation : 2 Wright R-2600-92 Cyclone radiaux à 14 cylindres, de 1 700 à 1800 ch
Longueur : 15,54 m à 16,12 m
Envergure : 20,60 m
Hauteur : 4,80 m
Poids à vide : 9571 kg
Vitesse maximale : 457 km/h à 4 500 mètres
Vitesse de croisière : 375 km/h
Autonomie : 2400 kilomètres
Plafond : 7620 m
Armement : de 6 à 13 mitrailleuses Browning de 12,7 mm, 1360 à 1815 kg de bombes et 8 roquettes de 127 mm
Équipage : 6 hommes (un pilote et un co-pilote, un bombardier, un navigateur, un ingénieur de l'air, un opérateur radio)
Production total : 9 984 exemplaires

A suivre.......

Greg
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/12/2011 10:09:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 02/12/2011 13:43:07    Sujet du message: North American B-25 Mitchell Répondre en citant

Les North American B-25 Mitchell en Russie.

C’est en septembre 1941, qu’une commission russes (pilotes, navigateurs et ingénieurs) arrivent aux Etats-Unis pour l’achat et l’étude de matériel aériens sur les bases de Spokane et Patterson.
Le pilote d’essai M.M. Gromov testa notamment le B-25.
Quelques jours plus tard, les autorités russes décident d’acheter 5 B-25 à la suite du rapport de la délégation russe. Un certain retard est pris avec la modifications du système anti-gel. Les 2 premiers B-25 sont chargés sur le cargo russe Dekabrist le 6 novembre 1941.
Ses 5 premiers appareils vont être utilisés pour l’entraînement des équipages russes.
Après l’ouverture du couloir aérien passant par l’Iran (après l’occupation russo-britannique du pays), les premières livraisons arrivent des USA via le Brésil et l’Afrique. Ils sont convoyés par du personnel civil de la Pan American Airlines.
Fin 1942, c’est 102 B-25 (16 ont été perdus pendant leur transfert) qui sont arrivés en URSS.
La première unité a être équipée de ce type d’appareil, est le 37ème Régiment de Bombardement du Lieutenant-colonel Kataryin basée à Monino dans la banlieue moscovite.
En 1942, les B-25 servent au sein de la 222ème Division (avec les régiments 16, 37 et 125). Le rôle de ses régiments est le harcèlement des colonnes de véhicules allemands. Les russes n’ont pas les mêmes méthodes que les forces alliées, ils réalise les missions soit en solitaire ou par petit paquet de 2 à 4 appareils.
Mais un nouveau problème apparaît, l’essence russe (type 4B-78 enrichie par des hydrocarbures aromatiques) « bouffe » les réservoirs et en octobre 1942, il est conseillé d’utiliser l’essence (type B-100) étrangère qui arrive dans des quantités de plus en plus importantes. On arrête aussi l’utilisation du Mitchell dans les attaques à basse altitude (proie extrêmement facile pour la Flak). Donc l’état-major de l’aviation soviétique décide de verser la 222ème Division dans l’aviation à long rayon d’action. Pour obtenir une autonomie maximum, on équipe les B-25 de réservoirs supplémentaires (soit sous les ailes ou en soute).
Puis pendant l’hiver 42/43, on modifie de nouveau les appareils pour résister au hiver russe (problème avec le système hydraulique) à l’usine 81, puis ses modifications seront faite automatiquement aux USA.
Le rôle du B-25 sera à partie de ce moment là, un bombardier utilisé pour des missions de nuit à longue distance pour les attaques de bases aériennes, les communications (nœuds ferroviaires) les lignes fortifiées du front. On l’utilise au aussi pour assurer le soutien à d’autres type de bombardiers (Il 4) pour éliminer la DCA et l’éclairage des objectifs.
En février 1944, les russes manquent d’avions de transport, ils décident de l’utiliser aussi pour cette tâche, le B-25 peut transporter une tonne de fret à plus de 2200 km. Une unité spéciale est créée pour ravitailler les armées de Tito et les nombreux groupes de partisans au départ de bases situées en Ukraine.
L’aéronavale a perçu ses premiers Mitchell en 1942, elle l’utilise au départ comme un avion de reconnaissance lointaine et c’est à l’automne 43, avec l’arrivée de la version G (canon de 75mm), qu’elle l’utilise pour les attaques de navires (très peu de succès). Cette version connaîtra une bonne réussite dans l’attaque des convois de ravitaillement.
A la fin de la guerre, les forces russes compte dans leur rang 552 B-25 (donc 398 sur le front).
En août 45, pendant la courte campagne contre le Japon, l’aviation russe l’utilise contre les troupes japonais (toujours pour le harcèlement).
Après la fin de la guerre, selon les termes des contrats passés entre les américains et les russes, les Mitchell devaient être rendus mais seule une partie des appareils fut détruite par les américains les autres vont restés en service jusqu’au début des années 1950. Puis ils furent attribués à différents services dépendant de ministères divers (services météo, cartographie, transport polaire…). D’autres vont être utilisés comme banc d’essai pour des réacteurs…
La petite histoire est qu’officiellement l’URSS a reçu 866 B-25 amis tous le long de la guerre du coté du Pacifique, les autorités soviétiques vont interner au-moins 14 B-25. Le premier est celui du capitaine York (participant au raid de Doolittle sur Tokyo) et le dernier un B-25 J le 10 juin 1945. Et plusieurs de ses appareils ont été réparés puis remis en service au sein des force russes.



Sources :
B-25 Mitchell Units of the MTO, Steve Pace, Osprey Publishing, 2002.
L'encyclopedie de la guerre aérienne, collectif, Nov'edit 2003.
PBJ Mitchell units of the Pacific War, Jerry Scutts, Osprey Publishing, 2003.
Warpath Across the Pacific, Lawrence J.Hickey, International Research and Publishing Corporation, 1984/1996.
Article de Vladimir Kotelnikov, Avions N°129, 130 (décembre 2003/janvier 2004).


greg
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
Prosper Vandenbroucke
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2005
Messages: 1 019
Anniversaire: 14/05/1950
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 02/12/2011 23:05:54    Sujet du message: North American B-25 Mitchell Répondre en citant

Et voici un éclaté de cet avion:



Source: http://www.history.navy.mil/branches/org12-6g.htm

Amicalement Prosper
______________________________
L'Union fait la Force - Eendracht maakt macht

Mon site "Freebelgians"

http://www.freebelgians.be

Le Forum "Le Monde en Guerre"



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 03/12/2011 10:49:49    Sujet du message: North American B-25 Mitchell Répondre en citant

sympas la vue Prosper!!! Et merci Greg!
______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 03/12/2011 13:29:31    Sujet du message: North American B-25 Mitchell Répondre en citant

Super Prosper et merci.

Sinon le prochain Aérojuornal (N°27 prevu en février) consacre un dossier sur le B-25.

GREG
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 15:13:56    Sujet du message: North American B-25 Mitchell

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> US Army Air Force -> USAAF - Matériel, appareils et véhicules et équipements Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xooit.com :: Top Forums Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com