Forum Index




 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Organisation de l'Aviation Impériale Japonaise

 
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Les Forces de l'Axe
Previous topic :: Next topic  
Author Message
greg ace
Guest

Offline




PostPosted: 10/08/2012 09:21:04    Post subject: Organisation de l'Aviation Impériale Japonaise Reply with quote

Organisation de l'Aviation Impériale Japonaise

Il y a d'abord l'aéronavale de la Marine Impériale Japonaise :
Elle se divise en 2 branches selon qu'il s'agit d'appareils basés à terre ou sur porte-avions. On a comme organisation pour l'aéronavale « terrestre » :
Shôtaï (patrouille) 3 appareils
Chûtaï (escadrille legère) de 6 à 9 appareils
Bûntaï (escadrille) de 12 à 15 appareils
Kôkûtaï (groupe aérien) entre 24 et 60 appareils
Kôtû-Sentaï (flottille aérienne) avec 3 Kôkûtaï
Kôkû-Kantaï (flotte aérienne) de 2 à 4 Kôkû-Sentaï
Les unités porte soit un numéro soit le nom de leur base (Yokosuka Kôkûtaï).
En mars 1944, une refonte des unités est réalisée. Les avions et les pilotes sont regroupés en un Hikôtaï (groupe) dont plusieurs (nombre variable selon les besoins opérationnels) constituent une Kôkûtaï. Et un Hikôtaï peut aller d'un Kôkûtaï à un autre.
Pour les unités embarquées, les porte-avions sont répartis 2 à 2 pour former une division. L'ensemble des escadrilles embarquées (une par spécialité, chasse, bombardement, etc) est uniquement désignées par le nom de leur porte-avions.

Pour l'Armée Impériale Japonaise, l'aviation est organisée de façon suivante :
Shôtaï (section) 3 appareils
Chûtaï (escadrille) 3 ou 4 Shôtaï
Sentaï (regiment ou groupe aérien) 3 à 4 Chûtaï, et 48 appareils en théorie avec une escadrille d'état-major (Senaï Hombu)
Hikodan (brigade ou escadre) 3 à 5 Sentaï
Hikoshidan (division aérienne) 2 à 4 Hikodan
Kôkûgun (armée aérienne) 2 ou 3 Hikoshidan
Il y a aussi des groupes autonomes. La dotation est très théorique et elle dépende en fonction des circonstances. L'unité Hikodan autonome posséde une dotation multiple, un commandement propre (Shireibu Hikodan), elle dispose d'un groupe de reconnaissance (Teïsatsuki Sentaï), d'un groupe de chasse (Sentokï Sentaï), d'un groupe de bombardiers légers (Keïbaku Sentaï), et dans certains cas un groupe de bombardiers moyens ou lourds (Jubaku Sentaï) ou d'un groupe de transport.

Sources :
Aéro Journal N°3 d'octobre/novembre 1998,
Imperial Japanese Navy Aces 1937-45, Henry Sakaida, Osprey Publishing, 1998.
Japanese Army Air Force Aces 1937-45, Henry Sakaida, Osprey Publishing, 1997.
La machine de guerre japonaise, Collectif, Elsevier Sequoia, 1978.
Emblems of tne Rising Sun, Peter Scott, Hikoki Publications, 1999.
Japanese Army Air Force Fighter Units and theirs Aces 1931/1945, Ikuhiko Hata, Yasuho Izawa et Christopher Shores, GrubStreet, 2002,


greg


Back to top
Publicité






PostPosted: 10/08/2012 09:21:04    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Les Forces de l'Axe All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Xooit.com :: Top Forums Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group