Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Histoire d'essence

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Histoire de la Seconde guerre mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 25/10/2012 09:28:18    Sujet du message: Histoire d'essence Répondre en citant

C'est grâce à « Jimmy » Doolittle qui travaille en 1930 à la Shell Company que l'on développa l'essence à haut indice d'octane (100). Puis avec un nouveau procédé (dit d'alkylation) a permit de diviser le coût de production par 4. C'est ainsi que l'aviation US adopta cette essence avant le second conflit.
Les chasseurs de la RAF sont équipés du moteurs Rolls-Royce Merlin à haute performance mais en 1940, ils tourne avec une essence 87% d'octane. Dans l'urgence, les autorités britanniques importe du carburant des USA et elles arrivent à constituer des réserves pendant d'utiliser cette essence pendant la Bataille d'Angleterre.
A cette époque, le moteur Merlin développe 1030 chevaux de puissance avec l'essence à indice d'octane 87. Avec le carburant US à 100 d'octane et un petit réglage de carburateur, le moteur passe à 1310 chevaux. Les performances du Spitfire (et la même occasion du Hurricane) sont boostées (vitesse, autonomie...).
Les allemands sont en retard sur ce type de carburant. En 1941, ils produisent l'essence C-3 (indice d'octane 95 à 97). Mais le carburant restera toujours le problème des allemands. Par exemple, sur les photos d'appareils de la Luftwaffe en fin de guerre, on peut remarquer d'énormes traces noires aux sorties des pipes d'échappement due à la mauvaise qualité de l'essence.
Pendant la 2ème Guerre Mondiale, les USA vont multiplier par 13 leur production d'essence d'aviation par rapport à 1940 pour la porter à 16 millions de tonnes en 1945. Tous les alliés vont profiter de l'essence made in USA. Ils vont même développer des procédés portant l'essence de 30 à 40% supérieure à celle de l'essence 100. Mais, les moteurs auront une durée de vie très limité.

Petite définition pour terminer : l'indice d'octane détermine la capacité d'un carburant à supporter la compression sans s'enflammer prématurément. Plus l'indice est haut plus la pression peut s'élever dans le moteur et plus il délivre de puissance.


Sources :
Guerre&Histoire N° 9, octobre 2012, article de Jean Lopez.


greg
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 25/10/2012 09:28:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 25/10/2012 20:06:19    Sujet du message: Histoire d'essence Répondre en citant

Merci Greg,
J'ai une question:
J'ai toujours entendus dire que les moteurs des véhicules (pas des avions!!!) Allemands tournent au diesel! Par rapport aux Alliés et surtout US qui tourne à l'essence... D'où d'ailleurs le fait qu'un sherman explosait plus vite qu'un char Allemand... Alors juste ou "bêtise"!
Xav
______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 26/10/2012 09:25:39    Sujet du message: Histoire d'essence Répondre en citant

Je sais que les premiers a utiliser le diesel, c'est les russes avec le T34/76. Les russes n'aimaient pas trop les blindés US généralement surnommés les briquets. Pour les allemands je crois qu'ils ont copié les russes mais si l'inventeur du diesel est allemand.
Je vais faire des recherches, c'est une bonne question!

greg
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
Glider Pilot
Modérateur - MP
Modérateur - MP

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2006
Messages: 2 608
Anniversaire: 10/02/1973
Localisation: Région de Mons, Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 26/10/2012 16:23:49    Sujet du message: Histoire d'essence Répondre en citant

Ca ne concerne que les chars et généralement les chars Russes, j'ai lu le témoignage d'un tankiste Russe qui disait qu'il pouvait se planquer en dessous de son T34 s'il était touché parce qu'il n'allait pas bruler ou exploser. Par contre il n'aurait jamais osé faire ça avec un tank de lend-lease Américain ou Anglais. Et je crois que les Allemands ont développé des idées pour un moteur diesel pour char mais je ne sais plus si ça a été finalisé ou pas.
La preuve que les Allemands fonctionnaient la plupart du temps à l'essence c'est qu'une des premières missions des unités de pointe lors de l'offensive des Ardennes était de trouver et d'utiliser les réserves d'essence des Américains, heureusement ils n'ont pas eu l'occasion de le faire même s'il sont passés à côté d'un stock énorme sans le voir.
______________________________
The G on their chests did not stand for glider, it stood for guts.

www.hepburn-music.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 26/10/2012 17:23:36    Sujet du message: Histoire d'essence Répondre en citant

Ah oui!! juste Glider!!! J'avais oublié ce détail... Donc, on peu dire que les tanks Allemands étaient plus "blindés" au niveau réservoir? Parce qu'effectivement, le sherman qui fut quand même LE tank allié, était surnommé le "briquet"...
______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 27/10/2012 09:27:54    Sujet du message: Histoire d'essence Répondre en citant

Après une rapide vérification, il me semble que seul les russes ont généralisé les moteurs diesels.
T34/76, T34/85 et l'ensemble des dérivés (SU-85...) diesel V-2-34, 12 cylindres en V
La série des KV, moteur diesel W2K 12 cylindres.

Pour les allemands, les blindés sont équipés de moteur à essence.
Moteur Maybach HL 120 TRM essence équipe Panzer III et IV,
Moteur Maybach HL 230 P30 essence : Panther, Tigre, Tigre Royal, Jagdpanther.
Sinon c'est les russes qui surnommés le Lee le briquet, je crois.

Sources :
Divers TnT


greg
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 27/10/2012 10:24:06    Sujet du message: Histoire d'essence Répondre en citant

Merci Greg... Sont est une question de blindage "bien placé"...
______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Glider Pilot
Modérateur - MP
Modérateur - MP

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2006
Messages: 2 608
Anniversaire: 10/02/1973
Localisation: Région de Mons, Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 28/10/2012 19:13:13    Sujet du message: Histoire d'essence Répondre en citant

Un question de canon et de blindage, un Sherman égratignait un Tigre et le Tigre pulvérisait le Sherman donc touché dans le réservoir n'importe quel char essence prend feu mais il faut encore justement toucher le réservoir Smile
______________________________
The G on their chests did not stand for glider, it stood for guts.

www.hepburn-music.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
L'Amiral
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 7 371
Anniversaire: 29/06/1976
Localisation: Arquennes - Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 29/10/2012 10:37:40    Sujet du message: Histoire d'essence Répondre en citant

oui, tu as raison aussi!!! J'ai vu des photos de tigre touché par des chasseurs bombardier... Eux avaient plus de chance de le toucher au niveau réservoir...
______________________________
Mon site: http://usairborne.be
l'adresse mail: x_va@hotmail.com

"L'homme est souvent décevant,
mais parfois époustouflant."
Olivier de Kersauson


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Glider Pilot
Modérateur - MP
Modérateur - MP

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2006
Messages: 2 608
Anniversaire: 10/02/1973
Localisation: Région de Mons, Belgique
Country: Belgique

MessagePosté le: 29/10/2012 17:38:08    Sujet du message: Histoire d'essence Répondre en citant

Tout dépend de la munition utilisée aussi, perforant ou charge creuse. Un char touché dans le réservoir par un perforant va prendre feu parce que l'essence va se répandre sur la moteur ou des organes chauds du véhicule, une charge creuse dans le réservoir et c'est boum.
De toutes façons en général le réservoir des chars n'était pas la cible première, de toutes les armes anti-quelque chose les armes antichars qu'elles soient perforantes, charge creuse ou obus "à choc" (qui ne perforait pas mais faisait en sorte qu'il y aie une onde de choc à travers le blindage qui avait pour effet de faire se détacher des morceaux de métal à l'intérieur du char, très efficace sur les chars Russes dont l'acier était de mauvais qualité), sont les seules qui sont utilisées exprés dans le but de tuer ou blesser/choquer l'équipage.
De même c'était plus facile pour un tireur de taper dans une tourelle que dans l'arrière d'un char moins haut (bonus supplémentaires dans la tourelle il y a aussi des obus qui peuvent aider à transformer les pauvres tankistes en flammes et lumière).
______________________________
The G on their chests did not stand for glider, it stood for guts.

www.hepburn-music.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 20:41:41    Sujet du message: Histoire d'essence

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Histoire de la Seconde guerre mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xooit.com :: Top Forums Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com