Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Liberty Ships

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Histoire de la Seconde guerre mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 09/01/2013 10:46:12    Sujet du message: Liberty Ships Répondre en citant

Liberty Ship

C'est sous le nom EC2 que l'United States Maritime Commission désigne le programme du Liberty Ship.
Le cahier des charges du programme EC2 est simple : fournir un cargo rudimentaire de 14200 tonnes, facile à construire et capable de transporter sa cargaison au moins une fois par delà les océans.
C'est Henry John Kaiser (1882-1967), industriel, roi du goudron, ayant fait ses preuves pendant le New Deal (avec notamment le barrage Hoover) qui doit lancer le programme. Avec ses ingénieurs il met en place les premiers plans du programme EC2.
Suite à une commande de 60 cargos pour la Grande-Bretagne (donc les chantiers sont harcelés par la Luftwaffe) qui se lance dans la construction navale à très grande échelle.
Au printemps 1941, il installe à Richmond, baie de San Francisco, un immense chantier navale constitué de 12 cales de lancement et 30000 ouvriers.
A l'entrée en guerre des USA, la machine a produire s'emballe. Kaiser n'est plus le seul, mais il représente le symbole de l'épopée du Liberty Ship. Kaiser a influencé le programme avec son apport financier et le savoir technique de sa société. C'est un total de 18 chantiers qui va produire 2751 Liberty Ships (d'autre source donne une production de 2709) et 534 Victory Ships. Ce programme va engendrer une vague de migration au sein de la population américaine. Par exemple, le groupe Kaiser construit en moins de 4 mois Vanport City (à coté de Portland), une ville qui va loger 40000 personnes travaillant 24 heures sur 24 sur le chantier naval.
Pour construire un LS, il faut 250000 pièces (pièces standardisées) qui forment 120 modules préfabriqués. A coté des cales, dans d'immenses hangars, on assemble des tronçons. Certains de ses tronçons sont découpés (car leur poids dépassent la capacité des grues, supérieur à 250 tonnes) et ressoudés sur le pont du navire. Grâce à ce système, il faut en moyenne 42 jours de fabrication fin 1942 (le record est le Robert E.Peary construit en 4 jours et 15 heures et 30 minutes). Alors que le "Patrick Henry", le premier LS lancé le 27 septembre 1941, a été construit en 244 jours. Des avancées technologiques, on permit ces gains de productivité. On utilise la soudure (au lieu du rivetage), très rapide, économe en métal et beaucoup plus solide. Les ingénieurs de Kaiser adoptent la division du travail comme chez Ford ou à la GMC.
Face l'énorme besoin de main-d’œuvre, on fait appel aux femmes, qui représentent 25 % des effectifs, aux afro-américains. Malheureusement, la discrimination racial sera présente sur de nombreux chantier malgré la propagande en faveur du travail des minorités et des femmes (comme Wendy the Welder). Le coût d'un Liberty Ship est de 2 000 0000 de $. Au cours de la guerre, 196 liberty ships sont perdus toutes causes confondues.

La fin de la guerre ne signifie pas la fin de ces navires. Des armateurs vont les rachetés pour une bouché de pain et vont faire fortune (Onassis). Pour des navires conçus pour une durée de vie de 5 ans maximum, beaucoup vont naviguer pendant 20 à 25 ans.

Le Liberty Ship vogue à 11 nœuds (20 km/h) et le Victory Ship à 15 nœuds (25 km/h).
L'équipage du Liberty Ship est composé de 45 officiers et matelots, plus 36 artilleurs (dépendant de l'US Navy pour les USA). L'armement est de 8 pièces de DCA de 20 mm, un canon de 76 mm à l'avant et un de 127 mm à l'arrière. La DCA fût renforcée sur certains naviguant dans le Pacifique pour faire face aux attaques kamikaze en 1945.
Dans les 5 cales, on peut mettre 10 800 tonnes de fret.
Exemple d'une cargaison : 221 jeep, 110 camions GMC, 67 ambulances, 12 Sherman, 8 éléments de pont démontable, 473 caisses de tabac, 3020 de rations D, 5670 de jus de tomate, 6200 de cartouches de 7,62 mm, 2400 de cartouches de 12,7 mm, 327 caisses d'outils.

La production du groupe Kaiser pour la guerre :
821 liberty ships
219 victory ships
24 transporteurs
147 pétroliers
50 porte avions d'escorte
45 transports de troupe
87 transports d'assaut
45 LST
12 frégates

La société Todd , l'autre grand fabriquant :
444 liberty ships
30 cargos type Ocean pour les britanniques
56 porte avions d'escorte
29 pétroliers
47 destroyers
350 LCI

Le group Bethlehem a produit :
6 porte avions
1 cuirassé
25 croiseurs
112 destroyers
99 destroyers d'escorte
6 mouilleurs de mines
23 transports
18 transport d'assaut
211 LST et LCI
2 paquebots
522 cargos
74 pétroliers
22 remorqueurs

Et on peut citer aussi North-Carolina Ship Building qui livra 243 liberty ships, ou Newport News qui assembla 9 des 19 porte-avions de la classe Essex...

Sources :
Guerres & Histoire N°10 décembre 2012,
Liberty Ship, l'épopée, Gerald Guétat, ETAI, 2001.
http://www.belgian-navy.be/forum
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 09/01/2013 10:46:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 09/01/2013 10:50:18    Sujet du message: Liberty Ships Répondre en citant

Quelques photos :







SS John Brown :

______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
greg ace
1st Lieutenant
1st Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2005
Messages: 1 149
Anniversaire: 09/02/1972
Localisation: Calais
Country: France

MessagePosté le: 09/01/2013 10:53:54    Sujet du message: Liberty Ships Répondre en citant

Victory ship :





Wendy :





greg
______________________________

"L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face le fasse pour le sien" George S. Patton


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 07:48:12    Sujet du message: Liberty Ships

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Histoire de la Seconde guerre mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Xooit.com :: Top Forums Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com