Forum Index




 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Demozay Jean François

 
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Les Forces Alliées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
greg ace
Guest

Offline




PostPosted: 04/05/2013 09:19:58    Post subject: Demozay Jean François Reply with quote

Demozay Jean François alias « Morlaix »

Il est né le 21 mars 1915 à Nantes. Jusqu'à l'âge de 12 ans il vit avec ses parents à Beaugency puis il poursuit ses études en pension à Nantes avant de les terminer en Angleterre.
En 1936, il doit effectuer son service militaire mais il est réformé pour inaptitude physique.
En 1939, il veut rejoindre une unité combattante. Il doit truquer son état civil, rajouté 3 ans à son âge et se fait passé pour un ancien pilote de réserve (il a un brevet de pilote civil).
Après un engagement au 19ème escadron du train, il devient interprète au squadron N°1 basé à Reims.
A la fin de la campagne de France, il ne peut s'embarquer avec le squadron N°1 pour l'Angleterre. Avec l'aide d'une équipe de maintenance de la RAF, ils remettent en état un bombardier abandonné sur le terrain de Château Bougon. Quelques jours plus tard, le bombardier décolle pour la Grande-Bretagne. Une fois sur place, Demozay s'engage dans la RAF sous le nom de Moses Morlaix (pour éviter les représailles sur sa famille en France).
Le 9 septembre 1940, il s'engage chez les FAFL et il est promu aspirant.
Après une formation complémentaire à l'OTU N°5, il est affecté au Squadron N°1 volant sur Hawker Hurricane Mk I.
Le 8 novembre 1940, il endommage un bombardier Ju 88.
Le 11 novembre 1940, il est promu sous-lieutenant.
Les mois suivants, il participe à la défense de Londres contre les raids de la Luftwaffe.
Le 24 mars 1941, il obtient sa première victoire sur un chasseur Bf 109.
Le 10 mai 1941, il obtient une victoire de nuit (assez rare pour l'époque), il abat un bombardier He 111 vers 23h55.
Le 18 juin 1941, il est muté au squadron 242 mais il y a une mésentente avec son supérieur. Après 2 victoires, il est transféré au squadrion 91 "Jim Crow" le 2 juillet 1941, une des première unité a être équipée du Spitfire Mk Vb.
Le 17 juillet 41, il abat 2 chasseurs Bf 109 sur Dunkerque.
Le 4 août 41, il est promu capitaine.
Le 17 octobre 41, l'Air Vice-Marshal Leigh Mallory décore Demozay de la DFC (Distinguished Flying Cross).
Pour l'année 1941, au palmarès des pilotes les plus victorieux de la RAF, il se classe deuxième avec 14 victoires.
Le 2 janvier 1942, il obtient sa dernière victoire de son 1er tour d'opération.
Il sert ensuite à l'état-major du Groupe 11 et il donne des cours de tactique.
Le 1er février 1942, il est promu commandant.
Fin juin 1942, il entame son second tour d'opération toujours avec le squadron 91. Il participe notamment aux opérations sur Dieppe.
Le 11 juillet 1942, il prend le commandement du squadron 91.
Le 31 octobre 1942, il abat 2 chasseurs Fw 190 au-dessus de Calais (il a obtenu une douzaine de ses victoires au-dessus du Calaisis). Dernières victoires et fin de son second tour d'opération.
En janvier 1943, il est chargé par le général de Gaulle de la fusion des Forces Aériennes Françaises Libres et les Forces Aériennes d'Afrique du Nord. Il s'occupe de l'instruction des pilotes
En juin 1943, il est promu lieutenant-colonel.
En avril 1944, il est nommé au cabinet militaire où il va créer le groupe Patrie, une unité chargée de soutenir les FFI du Sud-Ouest volant sur de vieux bimoteur Glenn-Martin 167.
Le 10 août 1944, le groupe est à Toulouse et il commence le harcèlement des troupes allemandes en retraites.
Le 27 septembre 1944, il est promu colonel.
Puis il est affecté au cabinet militaire de Charles Tillon.
Le 25 septembre 1945, il est nommé commandant en second des Écoles de l'air.
Le 19 décembre 1945, il est tué dans un accident d'avion près de Buc.

Palmarès : 18 victoires, 1 appareil détruit au sol et un mouilleur de mines coulé.

Sources :
N° 91 "Nigeria" Squadron, Peter hall, Osprey Publishing, 2001.
Aces High, Christopher Shores et Clive Williams, GrubStreet, 1994.
Spitfire Mark V Aces, Dr Alfred Price, Osprey Publishing, 1998.
Les as de la guerre 1939-1945, Daniel Porret et Franck Thevenet, SHAA, 2 tomes, 1993.
Les pilotes de chasse français 39-45, Christian-Jacques Ehrengardt et Philippe Listemann, AéroEdition, 1999.
La grande aventure de la chasse française de 1939 à 1945, Jean Gisclon, France-empire, 1983.
Aviateurs de la liberté du colonel Henry Lafont, SHAA, 2002.


Back to top
Publicité






PostPosted: 04/05/2013 09:19:58    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
greg ace
Guest

Offline




PostPosted: 04/05/2013 09:23:30    Post subject: Demozay Jean François Reply with quote



Son Spitfire :


greg


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: 19/09/2019 09:22:43    Post subject: Demozay Jean François

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> L'Histoire de la Seconde guerre mondiale -> Les Forces Alliées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Xooit.com :: Top Forums Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group