Forum Index




 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Le M16/XM16E1/M16A1 Période Vietnam

 
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> American Army - Les autres conflits -> American Army-Vietnam
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Blue Spader
Guest

Offline




PostPosted: 17/05/2006 22:02:00    Post subject: Le M16/XM16E1/M16A1 Période Vietnam Reply with quote

Bonjour,

Le M16/XM16E1/M16A1 au Vietnam

Je resterais sur les M16-M16A1 famille et sur la période ne débordant au delà du Vietnam (c’est déjà assez compliqué comme cela sinon on est pas couché, et non exhaustif)

***********************************************

Il faut bien différencier le M16 et le XM16E1/M16A1 qui ont des carrières bien distinctes. En effet le M16A1 est une modification du M16 pour répondre à la demande particulière de l’Army, et non une évolution.

Toutefois, le XM16E1/M16A1 a évolué afin de faire disparaître tous les problèmes rencontrés par l’arme, et certaine de ces améliorations ont été insérées sous forme de kit de mise à jour sur les M16.

1958
Armalite fournit plusieurs AR-15 pour des tests par l’US Army. Ces tests sont très critiques envers l’arme.

1959
Tout les droit sont revendu à Colt's Patent Firearms Manufacturing Company.

1960
Mr Stoner quitte Armelite pour Colt, tandis que ce dernier présente l’AR-15 à l‘USAF, qui immédiatement demande à recevoir 8000 AR15 pour les forces de sécurité de l’USAF SAC.(dispose encore de USM1&M2)

1962
Mille AR-15 sont achetés à Colt et envoyés pour tests au Vietnam (principalement les unités sud vietnamienne 7th ID, Rangers, AB Bde, VN Marines, VN Special Forces, Special Bn, 5th ID, Father Hoa = 965 AR15 et le reste pour les Advisors).

Mai 1962
Enfin l’USAF reçoit l’agrément pour l’achat de 8 500 AR15. En fait une commande de 20 000 unités sera passée (1963), (principalement les unités sud vietnamienne, les advisors, SEAL).
Les 18 000 premier AR15 sont fabriqué par Colt avec un canon Winchester de 1-14 twist (1 tour de la balle sur elle même en 14’’.)

Novembre-décembre 62
Tests par l’Army entre le M14-AR15

1963
Un second lot de 19 000 AR-15 (601-602 ?) pour l’USAF

Le 23 janvier 1963,
La production du M14 est arrêtée.

voir ici Post sur le M-14
http://us.army.39.45.xooit.com/t530-Le-M14-M21.htm



Malgré le fait que l’US Army préfère le M14 et que les tests entre M14/AR15 donnent vainqueur le M14. Colt va utiliser les medias pour faire de la publicité à son arme, en prétendant même que l’AR15 ne nécessite pas autant d’entretient qu’un fusil normal. (Des lors le Dept of Defense achètera ses premières armes sans kits de nettoyage.)

Entre fin janvier et avril 1963
Tests menés par l’Army entre le M14-AR15-AK47. En résulte la fourniture de M14 modifié en M14E2/M14A1, de passer une commande chez Colt de 100 000 AR-15 pour l'USArmy Air Assault, AB et SF.

26 juillet 1963,
Suite à un rapport de l’USAF, le 1-14 twist ne donne pas une bonne précision de tir, par contre des tests menés avec un 1-12 twist sont de meilleurs qualités.
Le canon 1-12’’ devient le canon standard des « M16 » et un mois plus tard la modification est appliquée.

4 novembre 63,
Colt reçoit enfin une commande pour 85 000 XM16E1 (603) pour l’Army (sur 3 ans) et 19 000 M16 (604) pour l’USAF. (Contrat DA-11-199-AMC-508 ou en court contrat 508)
Le M16 est un AR-15 avec marquage « Property Government…..M16 » au lieu de « Colt… AR-15 ».
Attention les 18 000 AR 15 et M16 de l’USAF disposent d’un canon à 1 tour en 14’’ « twist », puis après les M16 seront de type à 1 tour en 12’’ « twist ».

Les tests menés par l’Army font que l’arme ne lui convient pas. Elle demande des modifications principalement le bouton « poussoir – rappel - assistance vers l’avant » culasse en cas de blocage de cette dernière, et le canon 1-12.

Le 8 février 1964
L’USAF adopte officiellement le M16. La même année l’US Army adopte le XM16E1 pour servir de « bouche trou » depuis l’arrêt de la production du M14 et en attendant le futur système d’arme SPIW. Le XM16E1 coûte 4.50$ de plus que le M16.
Le M16 est aussi en service dans les USCG, l’USN et ses SEAL,.

30 mars 1964,
Le premier M16 (contrat 508) est livré à l’USAF, suivit le lendemain de 300 autres, fin mai déjà 1800 seront en tout livrés.

25-29 mai 1964
Les premiers XM16E1 sont livrés à l’US Army.

30 octobre 1964,
Colt annonce qu’il va bientôt avoir fini la commande, mais dans le contrat une option portant sur 33 500 M16 pour l’USAF, 240 M16 pour l’USN et 82 pour les USCG est enclenchées.

Les premiers utilisateurs du XM16E1 sont les hommes du 5h SF AB Gp du 1st SF à Ft Bragg. Le 4 septembre un rapport est envoyé sur l’arme. En fait manque : outillages, jauges, manuel, racks à fusils, des baguettes de nettoyages etc…

Juillet 1965
L’USAF passe commande de 36 682 M16 (dernière livraison avril 66)

Juin 1966
Colt reçoit un second contrat (DAAF03-66-C-0108) pour 836 810 fusils pour les forces armées US

Au départ le contrat 0018 porte sur 419 277 « M16/XM16 » (livraison entre juin 66- janv. 69) puis il sera augmenté.

Dans le même temps Colt reçoit l’autorisation d’exporté 18 000 AR15 type USAF et 2 300 Heavy barrel AR 15 touts du type commercial à la république de Singapore. Mais des problème politique avec la Corée, fait que seulement moins de 3 500 AR15 seront livrés à Singapore qui négociera plus une production de 150 000 M16 sous licence.

A noter que le contrat initial 508 a vu le chiffre passé de 104 000 XM16E1 à 201 045
(Période courant entre nov. 63-janv 66)

1965-1967,
Les plus gros problèmes, l’emprunt des gaz action/cartouche et poudre propulsive, le manque de kit de nettoyage, le fait que l’on ai précisé au début de sa carrière qu’il avait moins besoin d’entretien qu’un fusil standard, la surchauffe en tir en rafale, l’augmentation de la vitesse du tir et usure ou casse des pièces du mécanisme du fait du problème poudre/amortisseur trop faible, l’absence d’un vrai entraînement sur ce type d’arme etc...

3 février 1967
Les Marines reçoivent leur premiers XM16E1/M16A1

28 février 1967
Le XM16E1 devient le « US Rifle, 5.56mm, M16A1 »

Août 1967
Nouvel amortisseur pour les M16/XM16

On compte alors à fin décembre 1966 358 000 fusils de type « M16 » sont en services, et 1 755 ont été perdus à mi 1967. Toutefois Colt ne dispose que des 2/3 de ses nouveaux amortisseurs. Et 133 448 doivent être produit pour l’autonome 1967.

1967
L’USAF dispose de 136 500 AR15/M16, c’est à ce moment qu’elle décide d’utiliser et de remplacer la culasse du M16 par celle du M16A1.

Après juin 1967
Modification dans la composition de la poudre de la cartouche, un amortisseur plus « lourd », un kit de nettoyage complet pour « M16 », un véritable entraînement sur l’entretien et la manipulation du « M16 », plus la publication d’une brochure sous forme de BD de comment entretenir son « M16 », vont faire que l’arme va devenir apprécié des hommes sur le terrain.

1968
Sous la forme de deux contrats 740 000 fusils doivent être fournit.

1969
Les deux contrats sont regroupés en un seul pour 740 800 M16A1 et 1000 M16, mais s’ensuite une modification et 135 000 M16A1 deviendront des M16.

Puis après mise en concurrence pour abaisser le coût de production entre Colt, GM et H&R
La répartition se fait alors ainsi 458 435 par Colt, 229 217 par GM et 20 000 pour H&R

Vers 1970,
Les crosses dispose d’une trappe et une cavité pour le transport du Kit de nettoyage.

Le 13 mars 1970,
Le M16/M16A1 est officiellement le fusil standard des Forces US.
*********************************************

Famille M16/XM16E1/M16A1 (601 à 604)
--------------------------------------
AR15
601-602
Ou Colt Armalite AR-15 (copie du Armalite AR15), le 601 (1-14 twist), le 602 (1-12 Twist)
Le 601 est la première Arme de la famille « M16 » à être utilisé dans les forces armées et plus particulièrement dans l’USAF.
Le 602 suivra quelque temps plus tard, les deux armes servent dans l’USAF, les forces spéciales et les SEAL.

Le M16
604
Sert dans l‘USAF, l’USN et USCG. Garde main avant triangulaire, cache flamme trois doigts, culasse chromée sans « dent ». Puis sera remplacé plus tard par les culasses US Army nouveau revêtement à encoches.
Les M16 seront mis à jours lors des révision ou suite aux casses et pièces défectueuses. Le M16A1 n’a jamais été officiellement adopté par l’USAF.


XM16E1/M16A1
603
Idem au 604 sauf dispose du bouton d’assistance à la fermeture de la culasse. La culasse sur le M16A1 sera avec un nouveau revêtement.
Tube d’emprunt des gaz en stainless, culasse renforcée, boîtier culasse chromé intérieur parkerisé extérieur, le cache flamme « cage d’oiseau » remplace dés janv. 1967 rapidement celui à trois doigts. Puis reçoit une chambre chromée, puis l’âme du canon.



Cdt

Spader


Back to top
Publicité






PostPosted: 17/05/2006 22:02:00    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
American Airborne
Modérateur - MP
Modérateur - MP

Offline

Joined: 09 Nov 2005
Posts: 6,262
Anniversaire: 29/03/1976
Localisation: Belgium
Country: Belgique

PostPosted: 17/05/2006 22:12:09    Post subject: Le M16/XM16E1/M16A1 Période Vietnam Reply with quote

Voila Spader, le Post est sa place Wink (j'ai supprimé celui du Post sur les clichés du Vietnam, tout est en ordre )

La véritable innovation qu'il a apporté est l'utilisation d'une munition de petit calibre sur une idée des services de recherche de l'armée américaine. Armalite développa une munition puissante de calibre .22, soit 5,6 mm environ. Dérivée de la cartouche de chasse .222 Remington et .222 Remington Magnum, elle fut nommée .222 Remington Special puis .223 Remington ou 5.56x45 mm en désignation métrique. L'armée américaine adopta finalement cette munition, constituée de plomb chemisé, sous le nom de M193.
Jusqu'alors, la munition utilisée pour ses fusils était la 7,62 OTAN, une munition puissante, à la fois encombrante et produisant un recul trop important pour permettre un tir automatique confortable depuis une arme d'épaule.
En full auto la munition procure un "recul en ligne" qui permet de garder la maîtrise de l'arme Wink

Il y a +/- 5 ans je tirais régulièrement avec un M16 A1 mais souvent après un chargeur vidé, je le laissais là et je reprenais un bon vieux 7.62

Caractéristiques du M16A1

Calibre : 5.56x45mm (.223 Remington, M193)
Longueur : 98,6cm
Longueur du canon : 50,8cm
Poids non chargé : 2,89kg
Poids chargé (30 coups) : 3,6kg
Capacité : 20 ou 30 coups
Cadence de tir : 650-750 coups par minute
Vitesse initiale : 945 m/s



AS
______________________________


Back to top
American Airborne
Modérateur - MP
Modérateur - MP

Offline

Joined: 09 Nov 2005
Posts: 6,262
Anniversaire: 29/03/1976
Localisation: Belgium
Country: Belgique

PostPosted: 18/05/2006 12:17:55    Post subject: Le M16/XM16E1/M16A1 Période Vietnam Reply with quote

Concernant la baïonnette,
La M7 était en dotation pour la période Vietnam, actuellement celle-ci à été remplacée par la M9 (début de sa distribution en 1984).


Baïonnette M7
______________________________


Back to top
American Airborne
Modérateur - MP
Modérateur - MP

Offline

Joined: 09 Nov 2005
Posts: 6,262
Anniversaire: 29/03/1976
Localisation: Belgium
Country: Belgique

PostPosted: 21/05/2006 09:58:53    Post subject: Le M16/XM16E1/M16A1 Période Vietnam Reply with quote

Et bien Blue Spader, on dirait qu'il n'y a pas d'amateur du M16 sur ce forum tristounet

Pourtant après les corrections du début, le M-16 devint globalement une arme appréciée notamment grâce à sa légèreté, son faible recul, sa discrétion et sa cadence de tir élevée.

Son image est indissociable du fantassin US au Vietnam.



______________________________


Back to top
Blue Spader
Guest

Offline




PostPosted: 23/05/2006 12:57:09    Post subject: Le M16/XM16E1/M16A1 Période Vietnam Reply with quote

Hé oui tristounet

pas encore assez mythique comme arme (en plus 5.56mm et un petit bruit lors du tir) c'est pas comme la M60...

De plus les défauts de jeunesse on forgé le fameux mythe du M16A1 qui s'enraille tout le temps etc.. donc pour bcp de collectionneur c'est une arme de M..de. (que nénie)

En ayant tiré avec des Canadiens (au passage tjrs très poli ces Canadiens), lors de mon service, très bonne arme. Lors d’un bref passage sur un pas de tirs quelques chanceux (youpi j’étais dedans, et ooooh Evil or Very Mad pas le temps de vraiment discuter avec nos « collègues », on avait une mission brûler des cartouches et il en restait encore pas mal, donc retour au boulot. C’est ennuyeux de tirer sur la même cible pendant des heures ! sauf quand tu vas sur le pas de tir ou se trouve la Cal.50 alors là, tu t’accroches aux poignets et tu morts le premier qui veux te remplacer. Et là la musique c'est du Wagner!! lollangue ).

Dommage que je n’ai jamais pu tirer avec un M16A1 avec M203, là çà doit calmer les velléités de certains ennemis et sûrement plus pratique que les grenades pour FLG, bonjour les claques si tu ne sais pas t'y prendre, mais t'apprends vite LOL. Laughing

Toutefois mon préféré dans la M16 Family c'est encore le XM177 ou les M16A1 Shorty.

A+
Spader


Back to top
American Airborne
Modérateur - MP
Modérateur - MP

Offline

Joined: 09 Nov 2005
Posts: 6,262
Anniversaire: 29/03/1976
Localisation: Belgium
Country: Belgique

PostPosted: 23/05/2006 13:25:08    Post subject: Le M16/XM16E1/M16A1 Période Vietnam Reply with quote

HAAAA Spader tu partages avec moi ton goût pour le M203, super jumelage ce M16/M203, de quoi envoyer du 40 mm à 150 mètres sur l'ennemi Wink


______________________________


Back to top
HK
Guest

Offline




PostPosted: 19/10/2007 11:19:34    Post subject: Le M16/XM16E1/M16A1 Période Vietnam Reply with quote

en fait le M16 est issu d'un développement difficile, il s'agit de la version militaire de l'AR-15 , un fusil achevé par ARMALITE en 1958. La fiabilité et la precision de la première version étaient insuffisantes et ARMALITE revendit les brevets de l'arme à la firme "Colt qui reçu une commande de 8OOO armes à livrer aux forces du Statégic Air Command en 1960. Les services de recherche de l'armée américaine en achetérent 1000 de plus en 1962 et les distribuérent à des fins de test aux forces sud Vietnamiennes. L'expérience se solda par quelques rapports enthousiastes qui débouchèrent en 1963 sur la commande de 85.000 unités pour équiper l'armée de terre sous la désignation XM 16 E1 et les 19.000 armes supplémentaires pour l'armée de l'air américaine sous la désignation M16. Le M16 fût officiellement adopté par l'armée de l'air américaine en 1964 puis en 1967 par l'armée de terre. Colt reçu une commande de 850.000 unités en 1966.

....

mais le gros problème de cette arme était qu'elle présentait de nombreux défauts, sa relative complexité constituant sans doute son principal handicap. Les premiers exemplaires envoyés au Viêt Nam possédaient un cache-flamme qui dispersait une partie des gaz directement vers le sol ce qui pouvait soulever un nuage de poussière en tir couché. Celui-ci incommodait le tireur et le rendait plus facilement repérable par l'ennemi. Un autre souci rencontré sur le terrain fut lié à la poudre utilisée dans les cartouches. Lors de la mise au point du fusil, les cartouches utilisées comprenaient une poudre de haute qualité laissant très peu de résidus. Les besoins importants en temps de guerre amenèrent les fabricants à employer une poudre de moindre qualité laissant un résidu qui lubrifiait l'arme quand elle était chaude, celle-ci avait alors tendance à s'emballer et à chauffer jusqu'à rupture d'une pièce. Lors du refroidissement le résidu durcissait, bloquant complètement le mécanisme. Cette poudre présentait également une courbe de pression plus aiguë que celle de la version initiale ce qui diminuait la précision et mettait le mécanisme à rude épreuve. Le phénomène fut d'autant plus sensible que Colt présentait le M16 comme une arme ne nécessitant que peu d'entretien et la livrait sans kit de nettoyage.

Entre 1967 et 1970, le M16 fut doté d'un canon et d'une culasse chromés pour faciliter l'entretien. Des kits de nettoyages furent distribués, l'arme fut même modifiée pour permettre de ranger le kit dans sa crosse. Le M16 fut également doté de chargeurs de 30 coups comme l'AK-47.

...


source: http://fr.wikipedia.org/wiki/M16_(fusil)


Back to top
American Airborne
Modérateur - MP
Modérateur - MP

Offline

Joined: 09 Nov 2005
Posts: 6,262
Anniversaire: 29/03/1976
Localisation: Belgium
Country: Belgique

PostPosted: 17/06/2010 19:05:18    Post subject: Le M16/XM16E1/M16A1 Période Vietnam Reply with quote

Pour recadrer l'historique,

Je commence à partir de 1958...

1958 : Armalite livre ses premiers nouveaux fusils, appelées AR-15, à l’Army pour évaluations. Les premiers tests montrent des problèmes de fiabilité et de précision.

1959 : Après 1 an de retard, Fairchild Co. découragé par le développement de l’AR-15 vend les droits du design de l’AR-15 à la société Colt.

1960 : Eugène Stoner quitte Armalite pour rejoindre Colt. La même année Colt présente l’AR-15 au général LeMay, le chef d’état major de l’US Air Force. Celui-ci souhaite 8 000 AR-15 pour les forces de sécurité de l’USAF Strategic Air Command pour remplacer les carabines M1 et M2.

1962 : l’US DoD Advanced Research Project Agency (ARPA) achète 1 000 AR-15 à Colt et les envois au Sud Vietnam pour les tester au combat. La même année reviennent les rapports des membres des Special Forces chargés d’entraîner les force Sud Vietnamiennes. Ces rapports démontrent l’efficacité du nouveau « black rifle » utilisé par les forces Sud Vietnamiennes.

1963 : Colt reçoit un contrat de 85 000 fusils pour l’US Army (désigné XM16-E1) et de 19 000 fusils pour l’US Air Force (désigné M16). Le M16 de l’US Air Force n’est autre qu’un AR-15 avec des marquages différents. Le XM16-E1 lui diffère de l’AR-15/M16 par un système mécanique additionnel, le « forward assist », un bouton poussoir qui est actionné manuellement pour refermer la culasse en force en cas de problème.

1964 : L’US Air Force adopte officiellement le nouveau fusil M16. L’US Army fait de même pour le XM16-E1 mais celui-ci n’est pas destiné à remplacer le M14 mais à être utilisé conjointement avec lui.

1966 : Colt reçois une commande de 840 000 fusils e la part de l’US Army pour un montant de 92 millions de dollars.

1967 : le 28 février 1967, l’Army adopte le XM16-E1 comme fusil standard de l’infanterie et remplace alors de façon complète et définitive le M14.Le fusil est alors renommé M16-A1.

1965-1967 : Les rapports revenant du Vietnam deviennent de plus en plus pessimistes. Le M16 qui est alors utilisé par les troupes américaines, sévèrement malmené dans les combats, est sujet à de nombreux accidents. Il y a plusieurs raisons à ses malfonctionnements. Tout d’abord pendant sa mise en service, l’US Army à remplacé la poudre originale spécifique fabriquée par Dupont IMR par de la poudre standard utilisée pour les cartouches de 7.62x51mm. Cette poudre laisse beaucoup de résidus en brûlant et l’arme s’enraye très rapidement si elle n’est pas nettoyée souvent et de façon minutieuse. C’était le cas avec les soldats professionnels que sont les Special Forces mais beaucoup moins avec des conscrits peu motivés d’où l’absence de ce problème pendant la phase de tests. Ce problème a d’autant plus été amplifié que le M16 a été présenté comme une arme autonettoyante ne nécessitant qu’un entretien minime. Pour cette raison, aucun kit de nettoyage n’a été distribué aux troupes. Ensuite, la combustion de la poudre standard produisait des hautes pressions, accentuant les enrayements lors du tir, diminuant la précision et augmentant l’usure et la casse des pièces. Pour finir le cache-flamme « tulipe » était inefficace et soulevait un nuage de fumée lors du tir en position couché, empêchant le tireur de voir sa cible après plusieurs coups et le rendant lui même très repérable.

1967-1970 : Les problèmes découverts les années précédentes commencent à être résolus. La munition de 5.56mm qui est maintenant utilisée dispose d’une nouvelle poudre produisant moins de résidus lors du tir. Le canon, la chambre et la culasse sont chromés pour augmenter la résistance à la corrosion. Le cache flamme est redessiné, le nouveau est appelé « bird cage » cage à oiseau du fait de sa forme. Un kit de nettoyage est produit et distribué aux troupes. Un programme spécifique d’entraînement est développé. Les premiers kits de nettoyage sont produits séparément du fusil mais depuis 1970, tous les M16-A1 sont fabriqués avec une cavité dans la crosse pour y loger le kit. En même temps un nouveau chargeur de 30 coups est introduit et remplace le chargeur de 20 coups original pour être à arme égale avec le fusil d’assaut soviétique AK47.


AR-15 / M16 rifle avec caches-flammes "three-prong"


M16A1 avec cache-flammes "bird cage"



=> http://world.guns.ru/assault/as18-e.htm


Important le XM16E1 devient « US Rifle, 5.56mm, M16A1 » en février 67 avec notamment des améliorations et un véritable entraînement sur l'entretien et la manipulation du M16, plus la publication d'une brochure sous forme de BD de comment entretenir son fusil M16:


______________________________


Back to top
DENAYER DIDIER
Guest

Offline




PostPosted: 17/12/2011 20:15:34    Post subject: Le M16/XM16E1/M16A1 Période Vietnam Reply with quote

bon reportage au sujet du M16
pourriez vous me dire ou me procurer un ouvrage sur le M16A1 VIETMAN (outre l ouvrage de Jean Huon)


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> American Army - Les autres conflits -> American Army-Vietnam All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Xooit.com :: Top Forums Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group